TRT-ETGO en arrêt de production

La plus importante usine de trituration de soya et de canola au Québec est en arrêt de production temporaire.

Depuis le 8 février, les 120 travailleurs de TRT-ETGO à Bécancour sont affectés à d’autres tâches que la trituration. La reprise de la production est prévue pour le 9 mars prochain.

« Nous sommes actuellement confrontés à une situation difficile en ce qui concerne l’approvisionnement de graines oléagineuses amenant ainsi une augmentation sans précédent du coût de soya et de canola », a déclaré le président et directeur général, Wira Adam.

Selon Étienne Tardif, agronome et représentant en commercialisation des grains chez TRT-ETGO, la sécheresse aux États-Unis et la récolte décevante de canola dans l’Ouest canadien la saison dernière provoquent un contexte d’approvisionnement difficile.

« Au lieu d’une production intermittente, on a décidé de faire un arrêt plus long », a indiqué Étienne Tardif au Bulletin.com. L’arrêt de production devrait durer en tout un mois.

Pendant l’arrêt, aucun employé n’est mis à pied. Les travailleurs sont affectés à des projets d’amélioration de l’usine et suivent des formations.

L’arrêt de production aura peu d’impact sur les agriculteurs, affirme Étienne Tardif. « Nous sommes sur le marché, nous réalisons des achats de grain et on reçoit du grain dans nos silos. »

Cet arrêt de production temporaire est le premier depuis l’ouverture de l’usine en 2010.

à propos de l'auteur

Articles récents de André Dumont

Commentaires