Un accord vient renforcer la recherche sur les légumineuses à grain

Red Deer (Alberta), 31 janvier 2002 – L’industrie canadienne des légumineuses à grain profitera d’une nouvelle impulsion à la suite du lancement d’un programme élaboré conjointement par les ministères de l’Agriculture fédéral et albertain en vue d’améliorer la sélection des pois de grande culture.

Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) et le ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation et du Développement rural de l’Alberta ont choisi d’implanter ce programme au Centre de recherches de Lacombe, d’AAC. Cette initiative élargit la portée de l’Accord de recherche Canada-Alberta, un accord innovateur qui permet aux chercheurs fédéraux et provinciaux de coopérer afin d’accélérer leur recherche sur l’orge et les systèmes de production fourragère pour l’élevage de bovins de boucherie.

Le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, M. Lyle Vanclief, a loué l’initiative.

« Ce partenariat aidera à renforcer le rôle du Canada comme l’un des chefs de file mondiaux en matière de recherche et d’innovation, a indiqué M. Vanclief. Il aidera les agriculteurs à produire des cultures qui non seulement se développeront bien dans les conditions de croissance de l’Ouest canadien, mais également répondront à la demande sur les marchés national et internationaux. »

« Notre objectif est de s’illustrer à titre de producteur reconnu mondialement pour ses cultures de pois et de féveroles », a expliqué la vice-première ministre et ministre de l’Agriculture, de l’Alimentation et du Développement rural de l’Alberta, Mme Shirley McClellan.

« Les agriculteurs, les transformateurs et les exportateurs de l’Alberta peuvent s’attendre à d’importantes retombées économiques de ces travaux axés sur des légumineuses à grain résistantes aux maladies et spécialement adaptées à notre climat », a ajouté la ministre à l’intention des producteurs de légumineuses à grain participant à la conférence FarmTech 2002 à Red Deer.

Le but premier de cet accord de recherche consiste en la sélection de cultivars de pois de grande culture résistants aux maladies, à haut rendement, et capables de croître dans des conditions froides et humides de certaines régions de l’Ouest canadien. En plus d’élargir les options de diversification des producteurs de l’Alberta, les travaux de recherche aideront le secteur agroalimentaire de la province à créer davantage de débouchés pour des produits à valeur ajoutée, au profit de tous les Canadiens et Canadiennes.

L’industrie canadienne des légumineuses à grain, qui comprend également les lentilles, les pois chiches et les haricots blancs et de couleur, a affiché une croissance rapide ces dernières années, à tel point que le Canada est maintenant le principal exportateur mondial de pois et de lentilles. En 2001, l’Alberta à elle seule a affecté quelque 284 000 hectares à la production de pois de grande culture alors que le total pour l’ensemble des Prairies atteignait 1,4 million d’hectares.

Le président d’Alberta Pulse Growers, M. Dennis Dalton, prévoit que le nombre de champs consacrés à la production de légumineuses à grain atteindra 25 pour cent de l’ensemble des terres cultivées d’ici 2010, avec une croissance axée sur de meilleurs variétés. L’organisme Pulse Canada appuie grandement cette initiative. Le développement de variétés représente d’ailleurs l’un des volets stratégiques de Pulse Canada en matière de recherche au niveau national.

« Ce nouveau programme d’aide d’amélioration des grandes cultures de légumineuses à grain est le fruit de consultations et de la coopération entre les producteurs et les deux paliers de gouvernement », a souligné M. Dalton.

De tels partenariats représentent la pierre angulaire du Cadre stratégique agricole qui a été convenu en principe par les ministres fédéral, provinciaux et territoriaux de l’Agriculture en juin dernier. Ce cadre fournit au secteur les moyens de passer de la gestion de crise à un investissement dans la réussite à long terme, et il fera du Canada le chef de file mondial en matière de qualité et de salubrité des aliments, du respect de l’environnement et d’innovation en production agricole.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada

http://Aceis.AGR.CA/

Commentaires