Un autre transformateur laitier américain en difficulté

Borden Dairy fondée il y a 160 ans se place sous la protection de la loi sur les faillites

Borden Dairy, un transformateur laitier américain basé à Dallas, devient la 2e société en importance dans le secteur à se placer sous la protection de la loi sur les faillites en deux mois aux États-Unis. Dean Foods avait fait de même en novembre en invoquant les mêmes raisons, soit une baisse de la consommation de lait, une concurrence plus vive dans le secteur et des profits en baisse.

L’entreprise qui a été fondée il y a 160 ans indique qu’elle poursuivra ses activités habituelles durant le processus de restructuration.

Articles connexes

Les alternatives au lait, telles que les boissons végétales, ainsi que les hausses du prix du lait ont été invoqués dans les documents présentés à la cour. Le prix du lait a grimpé de 27% depuis janvier 2019 aux États-Unis et devrait continuer à croître.

Des entreprises comme Costco vendent également leurs produits laitiers sous leurs propres bannières, ce qui a réduit les débouchés pour Borden Dairy. Le nombre de fermes laitières a aussi diminué durant les dernières années, un phénomène présent depuis le début du siècle et qui a pris de l’ampleur à la suite des conflits commerciaux menés par les États-Unis.

Point positif pour la société, le bénéfice avant amortissement, intérêt et impôt est positif. Elle doit tout de même composer avec une perte de 42,4M $US pour 2019 sur des ventes de 1,18G $US.

À elles deux, Borden Dairy et Dean Foods représentent 13,7% des ventes de produits laitiers aux États-Unis.

Source: Yahoo Finance

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires