Un effet El Nino confirmé pour 2015

Après avoir fait parler de lui l’automne dernier, le phénomène climatique El Nino avait disparu des radars. Il semblerait qu’un réchauffement noté dans les eaux du Pacifique annoncerait son retour avec des impacts marqués dans de nombreux pays.
Les bureaux climatiques de l’Australie et des États-Unis prévoient les chances de connaitre un événement El Nino en 2015 entre 50 et 70%. Le bureau du Japon a aussi confirmé cette supposition. Pour l’instant, les météorologues anticipent un phénomène de nature faible.

El Nino est connu pour provoquer des sécheresses en Asie du Sud-est est en Australie et des inondations en Amérique du Sud. Certaines productions pourraient être affectées telles que le riz, le blé et le sucre.

L’Australie connait d’ailleurs des conditions plus sèches que la normale mais la météo n’est pas encore source d’inquiétude.

La situation est suivie de près aux États-Unis où l’Ouest débute une quatrième année de sécheresse. Selon la direction que prendra El Nino, des températures plus chaudes que normales sur la côte ouest pourraient aggraver encore la situation. Les modèles pointent pour l’instant vers un été plus frais qu’en moyenne dans le Midwest américain, ce qui aurure bien pour la saison de croissance du soya et du maïs.

Pour le Québec, aucune répercussion pour le prochain été n’est prévue pour le moment, selon les données du bureau de climatologie américain rapportées par Météo Média.

Le dernier phénomène El Nino a été recensé en 2010.

 

Source : Agriculture.com, Météo Média

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires