Un peu de répit

Pour un troisième mois consécutif, l’indice des prix des aliments dans le monde affiche une baisse. Celle-ci s’explique en grande partie par le fléchissement des cours de maïs et des prix des huiles de soya et de palme, du sucre, de la viande et des produits laitiers.

Lisez notre dernier blogue sur la baisse des marchés pour les céréales en cliquant ici

Le prix du maïs, une céréale à la base de l’alimentation de plusieurs nations et des élevages, a un fort impact mondial. Comme le prix baisse et que les conditions climatiques favorables permettent d’espérer une forte augmentation de la production dans plusieurs grands pays producteurs de maïs, ceci se répercute sur l’indice FAO.

Rappelons que l’indice FAO des prix des produits alimentaires mesure la variation mensuelle des cours internationaux d’un panier de denrées alimentaires. Les prix subissent une hausse importante depuis 2008 comme nous

Capture d’écran 2013-08-08 à 12.48.56

le démontre ce graphique. C’est en 2008 que la courbe s’est mise à monter subitement.

Les bonnes perspectives de récoltes de soya poussent également l’indice vers le bas. Les cours du blé sont également en recul, mais la vigueur des exportations a limité leur baisse, note la FAO (Food and Agriculture Organisation des Nations Unies).

Capture d’écran 2013-08-08 à 12.49.57

La courbe de 2013 est en rouge.

Commentaires