Un record pour l’Ordre des agronomes du Québec

L’interdisciplinarité était le thème du congrès des agronomes. Le Bulletin a rencontré son président, Michel Duval, qui explique la réalité des agronomes d’aujourd’hui.

Le congrès annuel de l’Ordre des agronomes du Québec a eu lieu les 18 et 19 octobre derniers à l’hôtel Mortagne de Boucherville. Près de 300 participants y ont assisté. De ce nombre, 200 ont participé à l’assemblée annuelle, ce qui est une foule record.
Le thème “Ensemble, agronomie et interdisciplinarité” a fait la place à une série de conférences sur le sujet. Dans le contexte actuel, explique le président de l’ordre Michel Duval, les agronomes travaillent avec des entreprises qui ont à leurs actifs plusieurs millions de dollars. Il est impossible pour un seul professionnel d’avoir toutes les connaissances pour bien conseiller ses clients. Les agronomes doivent aller chercher les compétences à l’extérieur de la profession au besoin, que ce soit des fiscalistes, des vétérinaires ou des ingénieurs. Lors du congrès, plusieurs aspects de l’interdisciplinarité ont été explorés par des experts et des chercheurs renommés. Plusieurs des conférences sont déjà accessibles en ligne sur le site de l’OAQ.
L’ordre a profité de l’occasion pour présenter sa nouvelle plateforme de formation continue ASIO. Cette plateforme se veut un outil pour aider les agronomes à accéder à de nouvelles connaissances. Plusieurs modules sous forme de vidéo sont déjà accessibles. Visitez le site de l’Ordre des agronomes du Québec pour plus d’informations.

à propos de l'auteur

Éditeur et rédacteur en chef

Yvon Thérien est agronome et éditeur et rédacteur en chef au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires