Une fraise à 8$

L’été rime pour plusieurs avec la saison des petits fruits frais et sucrés du Québec. Au Japon, la saison des fruits prend une toute autre allure et une petite fringale peut coûter très cher. La preuve, des fraises se vendent au prix de 8$, non pas pour un panier mais pour une seule fraise. La raison en est bien simple : puisque les terres arables sont rares au Japon, les fruits frais le sont aussi. Ils sont souvent offerts en cadeau, en plus d’être considérés comme un produit de luxe.

Les producteurs de fruits ont déployés beaucoup d’efforts dans cette veine pour créer et vendre des fruits considérés comme parfaits. Le melon yabari peut se vendre à l’unité une centaine de dollars et atteindre même le millier s’il est considéré parfait.

Source: Modern Farmer

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires