Une loi québécoise interdira les exportations massives d’eau

Québec (Québec), 20 novembre 2001 – Le ministre d’État à l’Environnement et à l’Eau, M. André Boisclair, a annoncé la décision du gouvernement d’interdire définitivement le transfert massif de l’eau à l’extérieur du Québec. En effet, le projet de loi 58, intitulé Loi modifiant la Loi visant la préservation des ressources en eau, confèrera, une fois adopté, un caractère permanent au moratoire temporaire institué en novembre 1999.

« L’eau représente pour le Québec une richesse exceptionnelle tant en termes de quantité que de qualité. Cette ressource ne peut être considérée comme une simple marchandise. D’ailleurs, la population québécoise a manifesté à plusieurs reprises, la volonté d’interdire les prélèvements massifs d’eau et de mettre en oeuvre tous les efforts nécessaires afin de préserver cette ressource », a déclaré le ministre Boisclair.

Le Québec doit donc se doter des outils nécessaires afin d’assurer aux générations présentes et futures un environnement sain et équilibré, environnement que toute exportation massive d’eau pourrait venir modifier. Le projet de loi 58 s’inscrit dans la volonté gouvernementale d’assurer une gestion durable de la ressource en eau au Québec en préservant mieux les eaux souterraines et de surface. En protégeant cette ressource, nous contribuons à enrichir notre capital-nature.

« Le Québec, avec 3 % des réserves mondiales d’eau douce, a un rôle de fiduciaire et une responsabilité fondamentale face aux générations futures », a poursuivi le ministre Boisclair.

Le projet de loi prévoit, en outre, que le ministre devra faire rapport tous les cinq ans au gouvernement sur l’application de la loi. Ce projet de loi prévoit également un certain nombre d’exceptions, notamment en ce qui a trait à la vente d’eau dans des contenants de 20 litres ou moins.

« Gilles Vigneault a souvent répété que son pays était l’hiver! J’ajouterais que le Québec est aussi un pays d’eau. J’entends consacrer toute l’énergie nécessaire afin qu’au Québec l’eau continue à être source de fierté et source de vie », a conclu le ministre Boisclair.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’Environnement du Québec

http://www.menv.gouv.qc.ca

Commentaires