Une nouvelle présidente à la tête de l’Ordre des agronomes

Martine Giguère devient la nouvelle présidente de l'OAQ.

L'Ordre des agronomes du Québec (OAQ) annonce l'élection de Martine Giguère à la présidence de l'organisation. Élue par acclamation, elle succède à Michel Duval qui a été président à la tête de l'Ordre dans les quatre dernières années. Le mandat de Mme Giguère sera d'une durée de trois ans. Elles est la quatrième femme élue au poste à l'OAQ.

Martine Giguère est directrice du développement des affaires chez Agro-Bio Contrôle depuis 2017. Elle a auparavant travaillé comme journaliste durant 15 ans. "Je souhaite poursuivre mon implication et ma passion pour l’agronomie pour amener notre profession encore plus loin", a déclaré la nouvelle présidente. Mme Giguère détient un baccalauréat en sciences de l’agriculture à l’Université McGill et un MBA pour cadres en exercice à l’Université de Sherbrooke. Elle œuvre dans le domaine depuis plus de 25 ans.

Pour le moment, la nouvelle présidente agira surtout en continuité en portant les projets déjà en cours, dont les recommandations sur l'autonomie des agronomes et la loi sur la modernisation de la profession. Le plan sur les nouvelles orientations stratégiques fera aussi partie des dossiers qui suivront leur cours. De son aveu, le mandat de Mme Giguère comportera un important volet communication. Questionnée sur les aspects qu'elle souhaitait particulièrement développer dans les trois prochaines années, la présidente a d'ailleurs indiqué qu'elle aimerait "maintenir la confiance du public envers les agronomes en faisant rayonner leurs compétences et en faisait mieux connaitre la profession et leur professionnalisme".

Mme Giguère indique aussi que des tendances en émergence offrent aussi de belles occasions de connaitre d'autres aspects de l'agriculture tels que l'autonomie alimentaire et l'achat local, fait-elle valoir. Elle se dit prête aussi à travailler le cas échéant avec le gouvernement si l'ordre est sollicité, ce qui est aussi le cas si des collaborations se présentent avec d'autres ordres professionnels.

La présidente compte sur les nombreuses assemblées générales qui auront lieu au sein de l'ordre dans les semaines à venir pour se faire connaitre, puisqu'elle a été élue par acclamation. Elle ne voit pas d'ailleurs cet élément comme un symptôme d'un certaine lassitude des membres qui ont été au cœur de plusieurs polémiques dans les dernières années. "C'est plutôt un concours de circonstances, selon moi", en mentionnant que d'autres présidences avaient été faites par acclamation auparavant.

Les agronomes devront aller aux urnes pour choisir la personne qui siègera au poste à la vice-présidence. Pascal Thériault et Caroline-Joan Boucher ont soumis leur nom au poste. Le vote aura lieu dans la 2e semaine du mois de mai alors que le dépouillement sera fait le 13 mai.

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires