Une vache folle aux États-Unis

Après une accalmie dans la découverte de nouveaux cas en Amérique du nord, les États-Unis ont annoncé un quatrième cas d’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB) sur son territoire.

La vache malade provenait d’une ferme laitière californienne. Sa carcasse n’est pas entrée dans la chaîne alimentaire.

Les autorités américaines estiment que cette découverte confirme l’efficacité de leur système de détection.

Malgré tout, certains pays importateurs ont montré des signes d’inquiétudes, rapporte le  Washington Post.

La Corée du Sud admet qu’elle resserrera les règles de quarantaine sur le bœuf importé des États-Unis. Le représentant de la Russie estime qu’il s’agit là d’un «enjeu sérieux».

Pour l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) les modifications aux commerce doivent se baser sur des faits scientifiques et non sur des allégations. Ce cas d’ESB ne justifie aucun changement aux règles commerciales en vigueur.

à propos de l'auteur

Articles récents de Isabelle Bérubé

Commentaires