Valeur des terres agricoles au Québec : reprise de la hausse

Lévis (Québec), 2 juin 2008 – La Financière agricole s’associe au Groupe AGÉCO pour une quatrième année consécutive afin de procéder au lancement de la publication sur la valeur des terres agricoles au Québec. Cette édition démontre que la valeur des terres transigées en 2007 s’est accrue de plus de 7 %.

Les données indiquent que la valeur des terres agricoles ayant fait l’objet d’une transaction en 2007 au Québec a atteint 5 400 $ l’hectare, rejoignant ainsi son sommet historique de 2002. En ce qui a trait à la valeur moyenne des terres en culture, elle affiche un rythme de croissance de près de 3 % en 2007, atteignant un peu plus de 6 350 $ l’hectare. Notons que la valeur des terres en culture au Québec a doublé depuis 1996.

Pour le président-directeur général de La Financière agricole, M. Jacques Brind’Amour, « outre ces constats, on remarque que la croissance observée au Québec au cours de la dernière décennie s’inscrit dans la tendance nord-américaine. À cet égard, l’évolution du prix des céréales, du maïs-grain et des oléagineux sera un facteur à surveiller au cours de l’année quant à l’évolution du prix des terres ».

Selon Michel Morisset, président du Groupe AGÉCO, « l’augmentation spectaculaire des prix des céréales et oléagineux découlant de la croissance de la consommation dans les pays émergents, de la forte demande en provenance du marché des biocarburants et de la spéculation sur les marchés à terme exercent une pression à la hausse sur la valeur des terres ».

Cette publication constitue le seul outil permettant de jeter un regard régional sur l’évolution de la valeur des terres au Québec. Rappelons que l’évolution de la valeur des terres au Québec est établie sur la base des transactions observées au cours des dernières années dans l’ensemble des régions. Elle est influencée notamment par les rendements attendus, les taux d’intérêt et le prix des produits agricoles.

La publication sur la valeur des terres agricoles est accessible sur le site Internet de La Financière agricole ainsi que sur celui du Groupe AGÉCO.

Avec un encours de prêts qui atteint 4,3 G$ et des valeurs assurées qui s’élèvent à plus de 4,6 G$, La Financière agricole joue un rôle de premier plan dans le développement du secteur agricole et agroalimentaire québécois. Pour assurer la stabilité économique et financière des entreprises, elle met à leur disposition des produits et des services en matière de protection du revenu et d’assurance agricole, de capital de risque ainsi que de financement agricole et forestier. Pour ce faire, elle compte sur une équipe multidisciplinaire qui oeuvre dans un réseau de centres et de comptoirs de services répartis sur l’ensemble du territoire québécois.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Groupe AGÉCO
http://www.groupeageco.ca

La Financière agricole du Québec
http://www.financiereagricole.qc.ca

Commentaires