Vaste campagne de vaccination contre la fièvre aphteuse en Uruguay

Montevideo (Uruguay), 5 mai 2001 – La fièvre aphteuse continue de s’étendre en Uruguay, où 190 foyers ont été répertoriés depuis l’apparition de la maladie le 25 avril dernier, et le gouvernement a décidé de vacciner les quelque 10,5 millions de bovins du pays, selon une source officielle.

Les opérations de vaccination, qui ont débuté vendredi au sud, dans les départements frontaliers de l’Argentine, le long du fleuve Uruguay, là où est apparue la maladie il y a dix jours, se poursuivront samedi vers le nord, jusqu’à la frontière avec le Brésil, a indiqué le vice-ministre de l’Elevage, de l’Agriculture et de la Pêche, Martin Aguirrezabala.

Cette vaste campagne de vaccination devrait être achevée à la fin du mois dans l’ensemble du pays, dont 15 des 19 départements ont été touchés par la fièvre aphteuse, notamment ceux de Soriano et Colonia, frontaliers de l’Argentine à l’ouest avec respectivement 62 et 56 foyers.

Face à la progression de l’épizootie, les éleveurs ont demandé au gouvernement de décréter l’état de “catastrophe nationale”.

L’apparition de la fièvre aphteuse a déjà entraîné la perte d’importants marchés pour l’Uruguay, qui a exporté l’an dernier pour 370 millions de dollars de viande de boeuf et pour 110 millions de dollars de viande de mouton et de porc.

Source : AFP

Commentaires