Visite du ministre Arseneau sur la Basse-Côte-Nord

Blanc-Sablon (Québec), 20 septembre 2002 – Poursuivant sa série de visites dans différentes régions du Québec, le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, M. Maxime Arseneau, était de passage sur la Basse-Côte-Nord.

« Les pêches et l’aquaculture… au coeur de la vie économique du Québec
et de ses régions. Voilà le message que je suis venu livrer aujourd’hui à la

population nord-côtière, » a précisé le ministre Arseneau.

Le ministre s’est rendu à l’usine Blanc Sablon Seafoods pour souligner sa
réouverture, ce qui permettra de créer une dizaine d’emplois. Il a également
procédé à l’annonce de deux aides financières à l’entreprise, soit :

  • un montant de 35 000 $, du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries
    et de l’Alimentation, pour l’acquisition d’équipement qui sera utilisé
    pour la transformation d’espèces en émergence (buccin, oursin, crabe
    araignée, crabe commun, mactre de Stimpson);
  • un montant de 79 200 $, du ministère des Régions, réparti sur les
    trois prochaines années afin d’embaucher un gérant de production, un
    contrôleur de la qualité et un agent de commercialisation de produits
    marins.

    De plus, une subvention de 49 000 $ répartie sur les deux prochaines

    années est allouée au CLD de la Basse-Côte-Nord afin de financer l’embauche
    d’un adjoint administratif en soutien à l’agent de développement des pêches et
    de l’aquaculture commerciales de la Basse-Côte-Nord.

    Le ministre a tenu à rencontrer notamment les associations de pêcheurs de
    la région et les intervenants socio-économiques du milieu. Il a également
    visité Aqua Labadie enr., une jeune entreprise spécialisée dans l’élevage de
    pétoncles géants. A Rivière-Saint-Paul, il a visité les installations de
    Fruits de mer Saint-Paul inc., une entreprise de transformation de crabe des
    neiges.

    « J’ai été à même de constater la capacité et le potentiel de
    développement de cet immense territoire, l’esprit d’innovation des entreprises
    de même que la diversité des projets en cours. Je tiens à saluer les hommes et

    les femmes qui travaillent dans cette région. Ils peuvent compter sur l’appui
    du gouvernement du Québec, » a indiqué le ministre Arseneau.

    En 2001, les débarquements de poissons, mollusques et crustacés sur la
    Côte-Nord étaient évalués à 13 000 tonnes pour une valeur estimée à
    39,2 millions de dollars.

    Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

    Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)

    http://www.agr.gouv.qc.ca/

    Commentaires