Le prix du porc grimpe

Le prix moyen du porc au Québec affiche une progression soutenue depuis le début de l’année, ce qui l’a conduit à atteindre son niveau le plus élevé depuis 1997 pour cette période de l’année. La hausse de la dernière semaine s’est située à 2,9% ou 4,75$ pour un prix de 175,99 $/100 kg.

Le prix dans la province suit l’exemple du prix de référence américain qui a bondi la semaine dernière pour enregistrer un record pour la 8e semaine de l’année. Le prix américain était de 87,13 $US/100lb. Le prix de la carcasse emboîte la même tendance avec un prix qui frôle les 96$ pour 100 lb , un montant supérieur de 10 $US à celui enregistré à pareille date l’an dernier.

La diarrhée épidémique porcine (DÉP) est en partie responsable de la hausse du prix du porc puisque l’offre sera sans contredit affectée par les pertes encourues sur les fermes par le virus. Plusieurs anticipent des difficultés d’approvisionnement pour cet été qui représente le moment fort de l’année en termes de volume et de prix

Autre nouvelle concernant le porc, le United State Département of Agriculture a indiqué que la demande aux États-Unis devrait poursuivre sa progression pour s’élever à 47,1 libre par habitant en 2014, une tendance haussière qui devrait demeurer jusqu’en 2017. La croissance de l’offre est prévue avoisiner un peu plus de 3,3%.

Les experts s’inquiètent toutefois des conséquences de la DÉP sur l’offre à l’exportation. Il semblerait que la hausse attendue de 2% pour 2013 aux États-Unis ne se soit pas concrétisée en raison des pertes causées par le virus. Ce résultat signifie autant d’opportunités ratés avec la hausse des prix et une occasion pour les autres pays producteurs de prendre ces part de marché, un scénario qui risque de se répéter au Canada qui a connu ses premiers cas de DÉP en début d’année.

Source: Écho du Porc et le Daily Livestock Report

 

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires