Marché des grains: Le soya sous pression

Les contrats à terme pour le soya reculaient ce matin à Chicago, tout comme le maïs et le blé.

La fève perdait en effet de son avance puisque les perspectives des récoltes en Amérique du Sud se sont améliorées dernièrement. Les livraisons qui étaient bloquées au Brésil en raison de la pluie semble également pouvoir quitter bientôt le port.

Le soya et le maïs ont affiché des gains cette semaine à la suite d’un rapport indiquant des perspectives encourageantes quant à la production d’éthanol et de l’huile de soya.

Le blé a pour sa part souffert des conditions climatiques qui s’améliorent dans la région de la mer Noire. La céréale déclinait dont pour une deuxième séance consécutive.

Selon Reuters, onze navires enregistraient des retards aux ports situés au nord du Brésil. Les cargaisons tardaient à être chargées sur les bateaux puisque la pluie rendait difficile la progression des camions des champs du centre du pays vers la côte. Le rythme devrait s’accélérer la semaine prochaine au fur et à mesure que les conditions s’amélioreront.

Les chiffres sur la récolte sud-américaine continuent de progresser, ce qui affaiblissait le soya. La firme privée Informa Economics a relevé ses prévisions de la production brésilienne pour atteindre un niveau record à 108 millions de tonnes. Le gouvernement brésilien table pour sa part sur une récolte de 105,6 tonnes et le département américain de l’Agriculture sur une saison de 104 millions de tonnes. Les conditions de cultures en Argentine ont également pris du mieux cette semaine à la suite d’averses qui ont soulagé les champs de soya affecté par des conditions très sèches.

Des rumeurs ont circulé cette semaine sur un potentiel changement dans la politique concernant les biocarburants, visant à augmenter leur production. Le maïs et le soya sont les principales sources de biocarburant aux États-Unis. Une certaine confusion a par contre suivi ces rumeurs puisque les producteurs en sont à ce moment à décider de la culture qu’ils sèmeront au printemps.

 

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires