Pour le meilleur foin

Pas facile de trouver le bon équilibre lorsque vient le temps de la coupe ! Du foin récolté trop tôt ou trop tard sera moins nourrissant. Coupé lorsqu’il est trop sec ou trop humide aura des répercussions sur sa durée de conservation et la production de levures ou de bactéries indésirables.

Chacune des étapes de récolte et de manutention est importante, mais la maturité de la plante doit être optimale.  L’index RFQ (Relative Forage Quality) permet d’estimer l’apport en protéines et en énergie. En 2010, on estimait que chaque point gagné sur cet index correspondait à un dollar de plus la tonne. Ainsi, un éleveur qui vise un RFQ de 150 doit récolter lorsque cet indice affiche 170 ou 180 afin de tenir compte des pertes pendant l’entreposage et la récolte.

Pour ce qui est de la coupe, une taille entre 1,25 et 1,5 pouce (5 à 12 cm) est idéale pour la fermentation tout en procurant suffisamment de fibres aux animaux.

Bref, la récolte, l’entreposage et la manutention du foin est tout un art !

De nombreux documents sont disponibles sur le web pour vous guider :

http://www.mapaq.gouv.qc.ca

http://www.craaq.qc.ca/

 

Commentaires