L’USDA dévoile ses prévisions sur les cultures pour 2014

Si les prévisions du gouvernement américain se concrétisent, il devrait se planter moins de maïs mais plus de soya et de blé dans la présente année. Le département américain à l’Agriculture (USDA) a fait part jeudi de ses estimations qui se situent à 93,5 millions d’acres en maïs contre 95,4 millions l’année dernière. Bien qu’en baisse, les superficies semées en maïs demeurent élevées d’un point de vue historique. Les stocks devraient pour leur part s’élever à 2 607 milliards de boisseaux au terme de l’année.

En ce qui a trait au soya, il les prévisions se situent à 78 millions d’acres, soit davantage que les 76,5 millions de 2013. Le département estime d’ailleurs que cette hausse mettra la table pour une récolte record de 3,5 milliards de boisseaux pour 2014-2015 avec des stocks pour la fin de l’année à 203 millions de boisseaux.

Les superficies en blé augmenteraient pour leur part à 57 millions d’acres contre 56,2 millions pour l’année dernière, avec un rendement de 2,2 milliards de boisseaux et des stocks de 642 millions de boisseaux pour 2014-2015.

Les perspectives pour les prix livrent prennent une tangente négative en comparaison à ceux de 2013. Le boisseau de maïs devrait se vendre en moyenne à 3,65$ par rapport à 4,50$. Le prix du soya suit la même courbe avec des estimations de 9,75$ le boisseau contre 12,70$.

Il n’est pas étonnant par conséquent d’apprendre que l’USDA s’attend à une diminution importante de 27% des revenus des producteurs américains pour s’établir à une moyenne de 68 000 $ par ferme, un niveau semblable à celui affiché en 2010.

Source : The Western Producer

 

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires