Sommet du prix de la viande

Le prix de la carcasse de bœuf a atteint cette semaine un sommet à la Bourse de Chicago à 1,445$ la livre, après un bond de 2,1% ou 2,95$. Le prix aurait pu monter encore davantage mais la hausse avait déjà atteint le maximum permis par les autorités boursières.

options boeuf

Source: Chicago Mercantile Exchange

Les experts s’attendent à ce que les prix continuent de grimper en raison de la production de viande de bœuf qui a atteint son niveau le plus bas des 20 dernières années aux États-Unis. La sécheresse des derniers étés a mené plusieurs éleveurs américains à abattre des bêtes plus rapidement que prévu. Le froid mordant qui sévit depuis le début de l’année devrait aussi peser sur la tendance. Selon le département de l’Agriculture, la production devrait se situer en 2014 à 24 205 milliards de livres de viande. Les experts prévoient qu’il faudra attendre 2017 avant que le niveau de production ne remonte.

La pression sur les prix devrait demeurer avec la demande croissante de la Chine pour la viande de bœuf, surtout que des négociations se poursuivent entre la Chine et les États-Unis pour alléger les restrictions quant à l’importation de viande provenant des États-Unis.

Les détaillants de viande devraient de leur côté refiler la hausse des prix vers les consommateurs, qui à leur tour devraient se tourner vers des coupes de viandes plus abordables ou encore, vers la volaille ou le porc. Les options pour la viandes de porc ont d’ailleurs augmenté dans les derniers jours à la Bourse de Chicago, surtout que les ravages de la diarrhée épidémique porcine aux États-Unis risquent d’affecter la quantité de viande de porc disponible dans les prochains mois.

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires