Ligne de temps

Angioplastie

Lors d’une présentation, j’ai montré les résultats de nos performances de maïs-grain sur un retour de blé d’hiver dans lequel il y avait un couvert de trèfle. Déjà en 2015, on avait mesuré un effet trèfle sur notre rendement de maïs. On avait pris soin de localiser des bandes avec seulement le démarreur comme source d’azote. Résultat : pratiquement le même rendement comparé à notre pleine fertilisation. Ce résultat a piqué notre curiosité et on a voulu répéter l’expérience en 2016 en prenant plus de données pour s’assurer d’obtenir plus de réponses. Résultat : d’aussi bonnes performances avec 30 % moins d’application d’azote minéral. Le maïs a su trouver de l’azote ailleurs. Beaucoup plus que ce qu’on pouvait évaluer sur la partie aérienne du couvert de trèfle l’année précédente.

Quand on travaille dans un système de culture en rotation, il ne faut pas toujours comptabiliser les résultats sur l’an 1. Ça brasse sous nos bottines et les résultats se confirment de façon graduelle sans tambour ni trompette. L’effet rotation blé d’hiver nous amène des échanges racinaires plus performants et le fameux trèfle tout petit en début de saison descend et descend graduellement jusqu’à environ 50 voire même 75 cm.

J’ai l’impression de faire une angioplastie à notre sol. Vous connaissez cette technique médicale? Au lieu de sortir la « chainsaw » pour faire une intervention cardiaque, les médecins utilisent l’angioplastie. Une technique consistant à passer par les voies naturelles dans le but de faire une intervention délicate. Et bien, le trèfle fait la même chose, il descend avec ses racines, colonise le sous-sol tout en permettant de faciliter la circulation des micro-organismes. Pas de gros équipements d’aération de sol, mais plutôt une intervention lente, silencieuse et efficace qui permet à mon sol d’être sur ses deux pattes rapidement.

En 2017, nos résultats sont un peu moins spectaculaires, mais on reprend l’évaluation en 2018 en ajoutant quelques variables afin de peaufiner notre technique d’angioplastie de nos sols.

à propos de l'auteur

Agriculteur et collaborateur

Paul Caplette est passionné d’agriculture. Sur la ferme qu’il gère avec son frère en Montérégie-Est, il se plaît à se mettre au défi et à expérimenter de nouvelles techniques. C’est avec enthousiasme qu’il partage ses résultats sur son blogue Profession agriculteur.

Commentaires