Combien ça vaut le travail d’agriculteur?

Combien ça vaut le travail d’agriculteur?

Nourrir les gens à faible prix a un certain prix humain bien caché à payer

Combien ça coûterait si, comme agriculteur, on se contentait de faire notre tâche principale et qu’on laissait les autres tâches aux gens qui ont les « cartes de compétence » les exécuter? Nourrir nos gens à faible prix a un certain prix humain bien caché à payer.

Visons Hydro-Québec à la ferme

Visons Hydro-Québec à la ferme

Investir de l’intérieur sur notre efficacité générale

Avez-vous entendu la présidente d’Hydro-Québec dernièrement? Elle nous annonçait une entente historique d’un fabuleux contrat de plusieurs milliards de dollars conclut avec la ville de New York. Ce qui m’a frappé c’est qu’au-delà du fabuleux contrat, elle parlait surtout d’une entente commerciale qui tenait compte de la valeur environnementale de notre hydro-électricité. C’est quoi le rapport avec une ferme? La vision.


Action de grâce, fête des récoltes

Action de grâce, fête des récoltes

La majorité des agriculteurs ne peuvent même pas en profiter. Parce qu’ils sont justement en pleine période de récolte

C’est le week-end de l’Action de grâce qui arrive. Traditionnellement, l’Action de grâce servait à remercier pour l’abondance des récoltes, de la nourriture pour passer l’hiver. Aujourd’hui, l’abondance est tellement régulière que plusieurs s’inquiètent plus de la rareté du papier de toilette que de ce qu’ils mettent dans leurs paniers d’épicerie.

Pluie : trop peu, trop tard?

Pluie : trop peu, trop tard?

Il est déjà trop tard pour que nos cultures qui arrivent à maturité puissent en tirer profit

On nous annonçait un déluge, plusieurs journées sans soleil et de gros nuages à l’horizon sur les pictogrammes des sites de prévisions météo. Au final : 12 mm seulement à Bellevue et 18 mm à Picoudie. On ne peut pas contrôler les précipitations. Mais je peux planifier et mettre en place un système complexe de culture avec une stratégie d’implantation de plante de couverture.


Notre mont Bellevue

Notre mont Bellevue

C’est une butte revégétalisée avec des arbustes à fruits et à fleurs autour du bassin sédimentaire

On arrive à notre troisième phase de travaux autour du mont Bellevue : semis d’un pré fleuri et plantation d’arbres et d’arbustes. On l’appelle le mont Bellevue à la blague. En fait, c’est plutôt une butte revégétalisée qui sera entourée d’arbustes à fruits et à fleurs tout autour de notre bassin sédimentaire. Une nouvelle vocation sur ce 0,7 ha.

Toute la gang dans le champ

Toute la gang dans le champ

Rien de mieux que de partager nos observations entre agriculteurs.

C’était ma première journée sur le terrain avec d’autres agriculteurs depuis environ 18 mois. À voir les champs, je constate que la COVID n’a pas ralenti l’innovation. Les résultats sont concrets, le profil de sol nous parle et surtout ce sont des techniques qui nous assurent un meilleur futur.


Pierre, Paul et Pierrette Caplette.

Déjà 45 ans

Certains calculaient le nombre d’années que ma mère tiendrait le fort avec ses morveux

4 septembre 2021. Première fois qu’on récolte des haricots aussi tôt. Beau soleil, rendement moyen, qualité moyenne. Pierre s’affaire à semer du blé d’hiver. Gertrude ronronne. Mon esprit s’évade dans le temps. Le 4 septembre 1976, il y a 45 ans, mon père est parti… il avait 45 ans.

Les plantes sont épuisées

Les plantes sont épuisées

La chaleur, le manque d’eau, les conditions de travail qui se dégradent, les plantes sont épuisées et à bout de ressources. Elles réclament d’être traitées à leur juste valeur puisqu’elles nourrissent la population. Notre blogueur s’est amusé avec cette histoire imagée.


Interdiction de pesticides : découragé!

Interdiction de pesticides : découragé!

Déçu et découragé de constater cet acharnement à vouloir nous enlever des outils utiles à notre profession

Sur le point de partir vers l’évasion, je lis une nouvelle des plus surprenantes. La Ville de Montréal annonce un nouveau règlement : 36 ingrédients actifs, dont le controversé glyphosate, seront interdits à la fois d’utilisation, mais aussi de vente. « Qossé ça! » Je suis en « beau maudit ».

On place nos pois verts où en 2022? Un beau casse-tête!

De la morelle dans notre récolte de blé

Avec un risque aussi élevé de morelles en 2022, on doit tout remodeler le système

On termine notre récolte de blé de printemps aujourd’hui. Surprise : première fois qu’on se retrouve avec de la morelle en assez bonne quantité dans une récolte de blé. C’est fou comment une erreur de parcours d’il y a trois ans peut affecter un système bien établi. Ça bouscule la planification de notre système de culture…