Assumer ses choix

Depuis lundi dernier, pas évident d’avoir une météo propice au soya. Le soleil ne se présente qu’à l’occasion, et quand il se présente on voit déjà réapparaître des nuages menaçants à l’horizon.

Dimanche, c’était décourageant de regarder les prévisions sur 7 jours pour mon secteur. Des gouttes d’eau partout, sauf lundi. Ça fait déjà cinq jours qu’on patiente, si en plus il faut en rajouter sept autres. Je suis bougon et de plus en plus sur l’adrénaline. Seul dans ma récolte de soya alors qu’en général la plupart ont terminé. J’ai déjà récolté du soya en décembre, alors on a encore du temps. On pourrait passer au maïs-grain! Juste penser refaire les ménages, les purges etc. Je l’ai déjà fait, mais cette année je me sens plus paresseux. Ça ne me tente pas.

Lundi matin, un fort gel. Le soleil annoncé se fait attendre. Je prépare Gertrude. On gèle et c’est encore nuageux. Difficile d’imaginer que les conditions seront bonnes, mais mon pif me dit que ça pourrait être surprenant. Le soleil se pointe vers midi. Je débute la récolte lentement et vers 14 h 00 la récolte se déroule rondement. Pas déjà des nuages qui approchent!

À l’occasion quelques gouttes de pluie apparaissent comme pour m’avertir que ma supposée belle journée de récolte est sur le point de se terminer. Maudite météo de cul…..tivateur! Je termine sur un mélange de neige et de bruine vers 19 h 00. Demain, on prédit des nuages et de la pluie!

Ce matin au levé j’entends le vent. Une fois dehors je réalise qu’il n’y a pas de rosée, en plus il fait 11 degrés. Yes! La voilà ma journée de battage. C’est aujourd’hui que ça se passe.

On a fait le bon choix!

Notre profession : agriculteur.

à propos de l'auteur

Agriculteur et collaborateur

Paul Caplette

Paul Caplette est passionné d’agriculture. Sur la ferme qu’il gère avec son frère en Montérégie-Est, il se plaît à se mettre au défi et à expérimenter de nouvelles techniques. C’est avec enthousiasme qu’il partage ses résultats sur son blogue Profession agriculteur.

Articles récents de Paul Caplette

Commentaires