Coup de pouce de Dame Nature

récolte nocturne

Récolte de blé nocturne

16 h 00, enfin de retour au champ avec Gertrude après deux journées à chercher un problème de température moteur. Je suis déçu d’avoir perdu ces journées de récolte, mais résigné à faire quelques tours de battage question d’observer si les sautes d’humeur de Dame Nature sont bien réglées.

Déjà deux tours de fait et tout me semble normal. Quelques tours additionnels et je perds le réflexe de toujours regarder le fameux cadran de température. Je pousse la machine. Elle ronronne.

Ça va tellement bien qu’au fond de moi, j’espère qu’avec les nuages de pluie qui approchent j’aurai une rosée tardive.

Autour de 20 h 00, je sens que le vent semble diminuer et je dois réduire ma vitesse. Ça brasse un peu, mais je force pour un autre tour. Juste un. Pourquoi pas un deuxième. Lentement, je sens le vent qui semble vouloir revenir. Espoir. Ça s’améliore encore!

Après avoir frôlé le mur d’énergie, Gertrude a un regain. Plus de rosée et de beaux épis de blé tous cordés qui se balladent au vent juste avant qu’on les bouffe comme un Pac-Man enragé.

J’oublie la fatigue et le stress des deux derniers jours. Satisfait des efforts et de la chaleur qu’on a endurée dans le garage. Content d’être là au bon moment, malgré tout. Vers 23 h 00, une petite pluie rabaisse mes ardeurs. J’arrête et je nettoie la batteuse pour recommencer demain. Je suis autour, dehors, plus de pluie et toujours du vent. J’y retourne pour un autre tour pour finalement terminer à 1 h 30 du matin.

On n’avait jamais récolté une céréale aussi tard dans la nuit avec de si belles conditions. Je me sens fier et content d’avoir persévéré.

C’est en savourant ces petites victoires qu’on fini par adorer notre profession.

Nous sommes agriculteurs et j’en suis très fier.

PS : Merci à Dame Nature qui me donne un bon coup de pouce!

à propos de l'auteur

Agriculteur et collaborateur

Paul Caplette

Paul Caplette est passionné d’agriculture. Sur la ferme qu’il gère avec son frère en Montérégie-Est, il se plaît à se mettre au défi et à expérimenter de nouvelles techniques. C’est avec enthousiasme qu’il partage ses résultats sur son blogue Profession agriculteur.

Articles récents de Paul Caplette

Commentaires