Rendement de maïs dans le blé

Ce ne sera pas cette année qu’on aura atteint notre objectif de 10000kg/ha dans le blé d’hiver. Si on est capable de le voir sur des « peaks », il n’y a aucune raison de nous empêcher de croire qu’on est incapable de réussir ce résultat sur une longueur complète. Avant la récolte, j’avais baissé mes espoirs de résultats à 8000kg. Mais, dans le fond, j’aurais aimé que le champ me surprenne. Notre représentant est là avec la balance, question de s’assurer que les résultats sont valides. On pique Gertrude dans la zone que les visiteurs ont pu voir « de visu » cet été. Et bien non… On n’a pas fait mieux que 7550kg/ha sur 480 mètres de longueur. On se reprend à coté : 7530kg. On pique à l’autre bout du champ : 7000kg.

Ok, je prends ma pilule! Soyez sans craintes, je ne suis pas en dépression. C’est tellement plaisant de récolter du blé sans être capable de voir dans le fond. Faut tout de même admettre que c’est un bon rendement obtenu sur un sable Fleury décapé qu’on reconstruit, peu à peu, en semis direct, travail minimum et couvert végétal. Coté minéral : pauvre en toute. Phosphore 56, potasse 160, cec 8, M.O. 2,4%. Malgré que le champ de 24 ha soit assez uniforme dans l’ensemble, c’est fou comment les anciens fossés, les bouts de champs, même les zones de passage de pulvérisateurs font varier le rendement.

La récolte est terminée et nous voilà déjà prêt à semer la clôture végétale de lin pour 2018. On a déjà en tête quelques modifications au programme. On remarque que, plus on sème tôt, meilleur est notre rendement. On avancera donc notre semis d’une semaine sur 50% de la surface pour évaluer les résultats en 2018. On retrousse nos manches, on fignole notre gestion et on fonce sur 2018 en gardant le focus sur notre objectif de 10000kg. Un beau défi! Profession: Agriculteur!

à propos de l'auteur

Agriculteur et collaborateur

Paul Caplette

Paul Caplette est passionné d’agriculture. Sur la ferme qu’il gère avec son frère en Montérégie-Est, il se plaît à se mettre au défi et à expérimenter de nouvelles techniques. C’est avec enthousiasme qu’il partage ses résultats sur son blogue Profession agriculteur.

Articles récents de Paul Caplette

Commentaires