Savourer l’hiver!

19 janvier 2016. Comme à tous les matins d’hiver je sors faire ma randonnée avec Maki. Bien habillé, lampe frontale au front, j’enfile mes raquettes. Elle m’a vue, je la vois s’étirer. La queue dressée elle s’assoie comme un soldat au garde à vous. Quelques câlins… bon chien, bon chien! On part au large en direction de notre petit boisé. Wow! Un beau 8 cm de belle neige neuve.

Je me rappelle ce même 19 janvier d’il y a 25 ans. Dans la nuit, c’était la naissance d’une de mes filles. Immédiatement après l’accouchement, go dans le tracteur pour faire du déneigement. Je m’étais senti coupable et je me disais que si je ne pouvais pas être présent à des moments aussi importants, même en hiver, j’avais un problème.

Je m’étais promis que je m’organiserais pour éliminer ce travail sans horaire stable. Il y a assez de l’été que je vogue au gré de dame nature est ce que je peux au moins m’organiser pour avoir un horaire un peu plus stable en hiver? Malheureusement, avec le niveau d’endettement de la ferme, faire du déneigement était devenu un mal nécessaire.

On a changé nos priorités, précisé nos objectifs et monté un plan d’action. Il aura quand même fallu 10 ans de plus pour éliminer cette tâche qui à la longue me faisait détester l’hiver.

Ce matin je suis content. Je marche dans la neige et je ne ressens pas de stress d’urgence. Je prends plaisir à sentir le vent sur mes joues, observer, entendre le silence, prendre quelques photos. Je réalise que je suis chanceux d’avoir un grand parc plein air dans ma cour. J’entre au bureau et je sens mes joues qui picotent. Et ce soir rien ne me fera manquer le souper pour fêter l’anniversaire de ma grande fille que j’adore.

à propos de l'auteur

Agriculteur et collaborateur

Paul Caplette

Paul Caplette est passionné d’agriculture. Sur la ferme qu’il gère avec son frère en Montérégie-Est, il se plaît à se mettre au défi et à expérimenter de nouvelles techniques. C’est avec enthousiasme qu’il partage ses résultats sur son blogue Profession agriculteur.

Articles récents de Paul Caplette

Commentaires