Survoler les cultures du Midwest américain en quatre jours

Chaque année depuis 22 ans, l’équipe de ProFarmer réalise une tournée des cultures de maïs et soya dans le Midwest américain au cours de la 3e semaine d’août, le ProFarmer Crop Tour. L’objectif : offrir à l’industrie de l’information quantitative et qualitative sur les récoltes à venir et ainsi proposer un second regard sur les 1res estimations de récolte du Département de l’Agriculture des États-Unis (USDA).

Capture d’écran 2014-08-20 à 06.35.40

Par équipe de quatre, armées d’un galon à mesurer, plus d’une centaine de personnes suivent pendant quatre jours deux trajectoires (parcours ouest et parcours est) pour se rejoindre au terme de la dernière journée à Rochester au Minnesota.

Au cours de leurs journées, chaque équipe parcours de 500 à 600 km, réalisant une douzaine d’arrêts au cours desquels ils échantillonnent des champs de maïs et soya sélectionnés au hasard. Pour le maïs, le nombre d’épis par plant, la longueur des épis et le nombre de rangs de grains sont pris en note. Pour le soya, c’est plus simplement le nombre moyen de gousses par plant qui est calculé. Dans les deux cas, des observations telles que la santé générale des plants, les maladies et insectes sont observés ainsi que le stade de développement des cultures et la condition du sol sont aussi recueillis.

IMG_3578Une fois les données collectées, elles sont compilées à chaque fin de journée pour présenter un aperçu du rendement moyen prévu dans le maïs et du nombre moyen de gousses dans un carré de 3’ par 3’ pour le soya par « district ». Ces informations permettent ensuite de faire des comparaisons par rapport aux résultats des années précédentes et à la prévision du USDA.

Certains se demanderont sans nul doute pourquoi le rendement dans le soya n’est pas évalué? C’est qu’il reste généralement encore trop de semaines cruciales au développement des gousses pour qu’une lecture juste et claire puisse permettre d’établir avec justesse le rendement à prévoir. Par contre, le décompte du nombre de gousses et la comparaison avec les résultats des années précédentes permettent d’avoir malgré tout une bonne idée de l’importance ou non de la récolte de soya à venir.IMG_3570

Maintenant, à quoi peuvent bien vraiment servir toutes ces informations? Et bien, pour les marchés, cette initiative est un point de comparaison essentiel afin de corroborer ou non les estimations du USDA. Le fait que tout au long de la tournée, des observations aux champs soient divulguées vient ajouter une dimension qualitative unique que le USDA n’offre pas non plus. Pour les producteurs américains, cette occasion en est une aussi de pouvoir faire un parallèle très intéressant entre l’état et le développement de leurs cultures et ce qu’observe l’équipe du Crop Tour.

IMG_3566Pour les participants, l’évènement est également une belle occasion de tisser des liens entre eux, plusieurs étant d’ailleurs des individus bien connus du milieu agricole. Cette année, des gens du Wall Street Journal, de Bloomberg et de JP Morgan ont même participé à la collecte des données. Ceci illustre bien non seulement l’importance en lui-même qu’a acquis au fil des années le ProFarmer Crop Tour, mais surtout l’intérêt grandissant que les gens de tout horizon accordent au travaille essentiel que réalise chaque année les producteurs.

Est-ce que le ProFarmer Crop Tour est le seul évènement en son genre? Non, en fait il en existe aujourd’hui plusieurs variantes, certains couvrant d’autres cultures et régions plus au sud des États-Unis, ou encore l’Ontario ou les Prairies canadiennes. Mais à ce jour, au Québec, seules quelques initiatives privées ont réalisé l’exercice. C’est d’ailleurs pourquoi cette année, pour la 1re fois, une première édition de l’évènement sera réalisée en Montérégie afin de démarrer l’initiative et d’évaluer la faisabilité du projet et l’intérêt du milieu agricole.

La conclusion de cette première tournée des cultures au Québec sera réalisée à la Présentation à la Ferme Blanchette et fils, lors d’une journée champêtre où les participants de la tournée et les producteurs pourront échanger et assister à de nombreuses conférences et démonstrations au champ.

Pour en savoir plus sur cette tournée, y participer, ou encore savoir si une équipe d’échantillonneurs pourrait passer dans votre région : Tournée Grandes Cultures du Québec

Pour suivre la tournée du ProFarmer Crop Tour aux Etats-Unis : ProFarmer Crop Tour

 

 

à propos de l'auteur

Collaborateur

Jean-Philippe Boucher est agronome, M.B.A., consultant en commercialisation des grains et fondateur du site Internet Grainwiz. De plus, il rédige sa chronique mensuelle Marché des grains dans le magazine Le Bulletin des agriculteurs.

Commentaires