Vieux 33 sur son 36!

Qu’est ce que tu vas faire avec ça?

-Il est bien monté et je pense que je serais capable de le couper en deux, de le reconstruire et de l’installer sur une barre porte-outil pour s’assurer d’avoir le bon angle pour couvrir la largeur du sarcleur de 20 pieds.

Le projet prend forme, on coupe, on meule, on cogne. Un peu d’ingénierie du pliage de l’assemblage et soudage. Le projet avance et tant qu’à faire, autant bien le faire en redonnant la couleur d’origine à ce bon vieux 33. Pour lui garder son côté vintage, on protège les collants originaux juste pour le look.

Le résultat est surprenant. On peut maintenant faire trois opérations en un seul passage avec la même autonomie de remplissage pour les produits : fractionnement du N en solution 32; semis intercalaire seulement sur le centre du rang qui nous permet de couper le taux de semis de 50 %; suivi du sarcleur qui coupe les mauvaises herbes qui traînent en plus de brasser le sol à l’arrière en enfouissant les semences avec des peignes fabriqués maison.

Beaucoup de travail d’ajustement, mais ça cadre avec un de nos objectifs sur la ferme : conserver des équipements fonctionnels à peu de frais. J’observe frérot se balader avec le vieux 33 sur son 36 tout brillant comme un sou neuf. Tout aussi fier de l’avoir pensé et fabriqué selon nos besoins que d’en avoir acheté un tout neuf.

à propos de l'auteur

Agriculteur et collaborateur

Paul Caplette

Paul Caplette est passionné d’agriculture. Sur la ferme qu’il gère avec son frère en Montérégie-Est, il se plaît à se mettre au défi et à expérimenter de nouvelles techniques. C’est avec enthousiasme qu’il partage ses résultats sur son blogue Profession agriculteur.

Articles récents de Paul Caplette

Commentaires