Appliquer du lisier avec des boyaux

boyauAfin de minimiser les risques de compaction, l’application de lisier avec des tuyaux d’irrigation gagne en popularité. Puisque les boyaux traînent à la surface du sol, cette technique est habituellement utilisée au printemps avant le semis du maïs ou après la récolte de blé ou de soya. Une étude a été mise en place en 2014 pour vérifier la faisabilité de cette technique en postlevée du maïs et valider le stade maximal de la culture. Les producteurs veulent s’assurer que la valeur fertilisante du fumier est plus élevée que les dommages possibles à la culture.

Aux fins de l’étude, un boyau de 15 cm (6 po) a été rempli d’eau et a traversé les parcelles deux fois (en direction opposée) à l’aide d’un tracteur.

TableauLe traitement V5 n’a pas pu être réalisé en 2015 à cause de pluies trop abondantes. Les résultats préliminaires indiquent que cette technique d’application de lisier peut être utilisée jusqu’au stade V3 du maïs sans affecter le rendement final de façon significative. Le stade V3 correspond au stade trois feuilles déployées dont les collets sont visibles. L’étude financée par les associations de producteurs en Ohio doit se poursuivre jusqu’en 2018 pour générer cinq ans de données.

Source : Ohio Corn Newsletter

à propos de l'auteur

La référence en nouvelles technologies agricoles au Québec.

Le Bulletin des agriculteurs

Fondé en 1918, Le Bulletin des agriculteurs traite des tendances, des innovations et des dernières avancées en matière de cultures, d’élevages et de machinisme agricole dans le but de faire prospérer les entreprises agricoles d’ici.  

Articles récents de Le Bulletin des agriculteurs

Commentaires