Bond des avis de dommages ce printemps

Bond des avis de dommages ce printemps

Le nombre d'avis de dommages et indemnités en assurance récolte à La Financière agricole a plus que doublé cette année par rapport à l'année dernière, elle aussi marquée par un début de saison très sec.

En date du 8 juin, 2413 avis avaient été enregistrés, par rapport à 947 avis en 2020. La moyenne sur cinq ans pour cette période est de 584 avis et de 749 pour la moyenne sur dix ans.

La plupart (981) provenait des secteurs des céréales, maïs-grain et protéagineuses pour des avis de gel et de sécheresse. La totalité des demandes venait cependant de la Montérégie.

Le sirop d'érable affiche le 2e secteur le plus affecté pour le début d'année avec 634 avis, en lien avec le temps chaud qui a limité la saison des sucres au printemps. Les indemnités totalisent 1 424 590 de dollars. Chaudière-Appalaches et l'Estrie figurent dans les régions affectées. Le sauvagine représente le 3e type d'avis le plus rapporté avec 406.

Les cultures maraichères enregistrent 67 avis de dommages liés au gel et au vent, tandis que ce nombre est de 168 pour les petits fruits en raison du gel. Le secteur des pommes affiche 78 avis de dommages causés par le gel et les maladies.

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires