Il est tombé de la pluie sur mon ensilage !

Mère Nature ne collabore pas toujours durant les chantiers de foin

*Cette question a rebondi sur mon bureau quelques fois dernièrement: quel est l’impact d’une averse de pluie sur la qualité de l’ensilage que je voulais récolter?

Articles connexes

Vous étiez prêt et Mère Nature a changé vos plans…malheureusement, ça arrive régulièrement! Bien entendu, les dommages vont varier en fonction de la quantité de pluie tombée et la durée d’exposition à la pluie.

Évidemment, cet évènement retardera le chantier (pertes monétaires). Le délai sera plus long pour atteindre la MS ciblée. Mais en plus, la qualité du matériel récolté sera affectée. Elle le sera de 2 façons : perte de MS et perte dans les feuilles (sucres, protéines, etc.).

Souvent, cela veut aussi dire qu’on se retrouve à récolter un fourrage plus humide…ce qui veut dire des risques élevés de perte par coulage (protéines, sucres, minéraux). On exerce en plus une forte pression sur la fermentation de cet ensilage plus humide, ce qui veut dire beaucoup plus de chance alors de créer un milieu propice au développement de clostridies (production d’acide butyrique, perte de MS, baisse d’appétence). Il existe également plus de chances que le matériel touche le sol et soit contaminé.

La baisse de qualité d’un ensilage qui reçoit de la pluie est explicable par la perte de feuilles par la battance et une perte d’énergie dû à la respiration prolongée de la plante mise en andain.

« La qualité est dans les feuilles: faut se souvenir que nous essayons de récolter les feuilles pas seulement un tonnage », explique Dan Undersander, de l’Université Wisconsin. Les feuilles équivalent à 500 unités de VRF et les tiges quant à elles représentent environ 80 unités !!! Quant on vise à récolter un fourrage d’environ 150 VRF…il est impératif de ne pas perdre de feuilles.

 

Études sur la quantité de pluie reçue suite à la fauche et la perte de matière sèche qui en découle.

ÉtudesQuantité de pluie (mm)Perte en MS (%)Délai de pluie suite à la fauche
COLLINS (Wisconsin)394448 heures
COLLINS (Wisconsin)24 2224 heures
ROTZ (Michigan)1741 heure
17137 heures

 

Donc, il faut éviter la pluie à tout prix ! Sinon, espérez que la pluie ne soit pas trop intense en quantité et en durée et quelle survienne tôt après la fauche.

Bonne 2e récolte !

*Texte réalisé en collaboration avec le Conseil québécois des plantes fourragères. Les propos exprimés dans le texte relèvent toutefois de l’auteur et n’engagent pas le CQPF.

Commentaires