Votre fourrage faible en DACA se prépare maintenant

*L’utilisation d’une ration avec une différence alimentaire cation-anion (DACA) négatif fait partie des recommandions alimentaires pour les bovins laitiers en préparation au vêlage.

Pour faciliter la vie de votre nutritionniste, il est important de cultiver des fourrages avec une faible DACA. Produire un fourrage avec une faible DACA n’est pas lié uniquement au fait de récolter un fourrage à maturité avancée; il nécessite une régie spéciale réduisant son contenu en potassium. Alors voici, une liste de recommandations de (J. H. Cherney, 2006) :

Articles connexes

  • 1.    Choisir un champ avec une faible teneur en K (potassium) à l’aide d’analyse de sols, si cela est possible;
  • 2.    Utiliser des champs de graminées contenant de la fléole des prés, du brome ou de l’alpiste roseau, mais éviter le dactyle et le ray-grass;
  • 3.    Éviter l’application de K sous toutes ses formes, incluant le fumier, à moins que des signes de carences (moins de 0,8 % de K dans les fourrages) soient visibles sur les graminées;
  • 4.    Utiliser de l’engrais azoté à moyenne et forte dose pour assurer un bon rendement et réduire les réserves de potassium (Tableau 1);

Tableau 1- Effets de l’application d’azote sur de l’alpiste roseau et la date de coupe sur la concentration en potassium (K), tirée de J. H. Cherney, 2006.

Dose de fertilisation azotéeConcentration en K (%)
(kg/hectare)1re coupe (juin)2e coupe (septembre)
01,41,0
571,40,8
1121,1.06
  • 5.    Récolter 2 fois par année, soit à la mi-juin et à la mi-septembre (figure 1);

Concentration en potassium (K) pour la fléole des prés et le dactyle en fonction du nombre de coupes, tirée de J. H. Cherney, 2006.

  • 6.    Utiliser le fourrage de la seconde coupe pour les vaches en préparation au vêlage puisqu’il contient moins de potassium;
  • 7.    Appliquer de l’engrais contenant du Chlore (CaCl2);
  • 8.    Faire des analyses des minéraux des fourrages par chimie humide.

Avant de débuter tout changement de régie pour produire des fourrages faibles DACA, je vous invite à consulter à la fois votre agronome responsable de l’alimentation du troupeau et celui de la régie des champs pour s’assurer que votre stratégie répond aux besoins et limites de votre entreprise.

*Texte réalisé en collaboration avec le Conseil québécois des plantes fourragères. Les propos exprimés dans le texte relèvent toutefois de l’auteur et n’engagent pas le CQPF.

à propos de l'auteur

Maxime Leduc's recent articles

Commentaires