Ligne de temps

Jaunissement du soya: quand s’inquiéter

Est-ce que le temps sec de l’été ou d’autres causes sont en jeu dans le jaunissement des feuilles de soya? Ou bien est-ce toute simplement un signe de maturation des cultures qui seraient en avance cette année? Le Réseau d’avertissement phytosanitaire (RAP) a décidé de revoir les causes possibles dans une récente fiche technique.

Le RAP rappelle que le jaunissement de certains champs de soya peut commencer à partir du mois d’août et s’accentuer avec le temps. Appelé sénescence, le jaunissement normal commence graduellement pendant le stade «R6» du soya. Certaines années, il peut débuter aussi tôt qu’à la mi-août pour les cultivars très hâtifs semés en Montérégie. La chaleur et le manque de pluie contribuent à l’accélération de la maturité et du jaunissement.

Les premières feuilles qui jaunissent sont les feuilles du bas, avec une progression du jaunissement vers le haut des plants. Les feuilles jaunes finissent par brunir et tomber au sol. Au stade «R7» du soya, seules quelques feuilles du haut sont encore attachées aux plants. Plus le champ était uniforme pendant la saison de croissance (développement égal du soya), plus la sénescence sera homogène à l’échelle du champ. Le phénomène débute habituellement avec l’apparition de taches foliaires.

Toutefois, si les premières feuilles de soya qui jaunissent sont celles du haut, il est probable qu’un phénomène autre que la sénescence soit en cause, rappelle le RAP.

Parmi les autres problèmes figurent les causes phytosanitaires ou non parasitaires comme la carence en potassium. Cette dernière peut se manifester tardivement avec un jaunissement des feuilles du haut (top dieback). Les feuilles affectées présentent un jaunissement de la pointe et de leur pourtour.

Du côté des maladies, le RAP répertorie les infections par des champignons qui ont lieu en début de saison mais dont les symptômes peuvent se manifester plus tard lors d’un stress hydrique. C’est le cas des infections Rhizoctonia ou Fusarium.

La pourriture à sclérotes, aussi appelée sclérotiniose ou moisissure blanche cause un flétrissement rapide des plants de soya; ils deviennent donc rapidement bruns et non jaunes.

Une forte infestation de tétranyques à deux points peut causer la chute prématurée de feuilles de soya, en commençant par le bas des plants. Les infestations commencent par les bordures de champs.

Source : RAP

 

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Céline Normandin's recent articles

Commentaires