La Chine de retour sur le marché américain

Plusieurs commandes devraient suivre dans les prochains jours

Les exportateurs privés américains ont vendu 1,13 millions de tonnes de soya pour livraison en Chine, a annoncé le département américain de l’Agriculture. Il s’agit des premiers achats importants de soya aux États-Unis depuis plus de six mois, à la suite d’une trêve commerciale le 1er décembre.

Les ventes ont eu lieu après que le président américain Donald Trump et le président chinois Xi Jinping se soient accordés pour une pause de 90 jours dans leur guerre tarifaire pour négocier un accord commercial.

Articles connexes

Le président américain a indiqué à Reuters que les Chinois achetaient déjà une « quantité énorme » de soya et qu’une réduction de tarifs douaniers sur les automobiles allait suivre. Il n’était pas toutefois possible de savoir quelle quantité de soya la Chine allait acheter.  Les droits de douane sont en effet toujours en vigueur dans le pays et le Brésil s’apprête à mettre la main à la pâte à une récolte de soya qui s’annonce record.

L’année dernière, la Chine avait acheté environ 60% des exportations américaines de soja dans le cadre d’accords d’une valeur supérieure à 12 milliards de dollars. Les achats confirmés lundi étaient inférieurs à 500 millions de dollars.

“Il était question de 5 millions de tonnes au cours des prochains jours. Nous aurons donc besoin de quelques achats suivis en Chine, en particulier en dehors de Sino”, a déclaré un commerçant américain, faisant référence à l’acquéreur chinois Sinograin.

Commentaires