Ligne de temps

La volatilité s’invite pour les prochains mois

Après avoir fait du surplace pendant plusieurs mois, les prix des grains ont finalement bougé et les prix augmentent pour renouer avec les sommets de l’an dernier. Les événements se bousculent cependant et pourraient venir brouiller les cartes, prévient Financement agricole Canada (FAC). La volatilité s’invite donc pour 2018.

Le premier événement ciblé par FAC est la vague de sécheresse qui sévit en Argentine. Le prix du soya a déjà bénéficié des inquiétudes sur les cultures à venir au pays. En 2018, « la production de soya de l’Argentine représentera moins de 80 % de sa récolte de 2017, ce qui pourrait entraîner une autre flambée des prix », indique l’agence gouvernementale. Plus au nord, c’est la situation du maïs au Brésil qui attire l’attention. La pluie pourrait brouiller les cartes pour les récoltes.

La possible mise en place des droits de douane sur les importations d’aluminium et d’acier de la part des États-Unis pourrait avoir des répercussions sur le secteur agricole. Les pays touchés pourraient en effet décider de répliquer par le biais de leurs importations de denrées agricoles, telles que les céréales. La Chine qui est le plus important importateur de soya au monde aurait le loisir de décider de taxer les exportations américaines de soya. L’Union européenne a aussi indiqué qu’elle pourrait inclure le secteur agricole parmi les trois domaines américains  visés par de nouveaux tarifs. Le Canada doit de son côté agir avec prudence pour ne pas nuire à sa propre économie. Selon le Washington Post, le gouvernement songerait à exclure les sociétés américaines des appels d’offres. « Toute mesure de rétorsion risque de faire reculer davantage les prix des produits agricoles, ce qui aurait par conséquent une incidence sur les recettes des producteurs canadiens », prévient FAC.

La projection économique mondiale a été revue à la hausse plusieurs fois pour s’établir à 3,9% en 2018. Pour les pays émergents, la hausse prévue est de  4,9%. Ces chiffres indiquent que la demande continuera d’être forte et pourrait soutenir la demande pour les produits de base.

à propos de l'auteur

La référence en nouvelles technologies agricoles au Québec.

Fondé en 1918, Le Bulletin des agriculteurs traite des tendances, des innovations et des dernières avancées en matière de cultures, d’élevages et de machinisme agricole dans le but de faire prospérer les entreprises agricoles d’ici.  

Commentaires