Les cultures accusent toujours un retard

Du temps plus chaud pour le reste du mois est toutefois un signal encourageant pour la fin de saison

La Tournée des grandes cultures signale que les cultures progressent bien dans l’ensemble du Québec, selon son dernier bilan du 16 septembre, bien qu’un retard sur le calendrier habituel est notable. Presque l’ensemble des cultures de maïs aurait atteint au moins le stade pâteux, soit 89%, alors que 53% en sont au stade denté.

Dans le soya, le remplissage des gousses est à 100% atteint, avec 40% des cultures qui ont commencé à perdre leurs feuilles. Suivant ces informations, il apparaît plausible que la récolte puisse débuter à la fin septembre.

Articles connexes

Les responsables de la Tournée des cultures indiquent que de la verse a été signalée dans le maïs en raison de la présence de chrysomèle cette année. Mais dans l’ensemble, un certain enthousiasme transpire des observations faites dans le maïs considérant la saison très difficile cette année. Dans le soya, on continue de rapporter plusieurs cas de dommages liés à la présence de maladies et d’insectes, assez pour affecter le rendement dans certains cas.

La chaleur étant attendue pour le reste de la semaine, avec un pic 27 degrés Celsius dimanche dans la région de Montréal, le développement des cultures devrait poursuivre son cours, une bonne nouvelle pour la fin de la saison.

Selon les observations, le début de la récolte de soya pourrait débuter vers la fin de septembre alors qu’il faudra attendre au milieu du mois d’octobre pour celle du maïs.

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires