Les semis américains tirent de l’arrière

Le froid qui sévit au Québec se fait aussi sentir ailleurs en Amérique du Nord, au point où les semis sont au point mort dans plusieurs États agricoles importants des États-Unis. Dans la dernière semaine, le département américain d’agriculture a enregistré un progrès des de 1% à 3% pour la période terminée au 15 avril. Les prévisions tablaient plutôt pour un pourcentage de 5%. La moyenne de cinq ans pour la mi-avril est de 5% de semis complétés. À pareille date l’an dernier, les travaux concordaient à la moyenne.

Par exemple, le blé en est à 3% des superficies semées par rapport à 12% en 2017. Les semis d’orge sont complétés à 7% contre 21% pour la moyenne de cinq ans pour les États de l’Idaho, du Minnesota, du Montana, du Dakota du  Nord et de Washington. D’ailleurs, aucun travail n’a été exécuté au Minnesota dans les deux dernières semaines.

La situation n’inquiète pas encore puisque les prévisions météo sont encourageantes. Le service météo des États-Unis prévoit un temps plus sec que la normale pour la fin avril pour le centre du pays. Les producteurs ont aussi profité dans les dernières années de conditions propices pour rattraper le retard.

Prévision météo fin avril pour les États-Unis. Source: NOAA

Commentaires