Les stocks de céréales en baisse au pays

Les exportations en cause dans la diminution des stocks

Les stocks totaux de la plupart des principales grandes cultures au Canada étaient moins élevés en fin de 2018 comparativement aux niveaux observés à pareille date en 2017, a annoncé Statistique Canada. Les stocks totaux de blé, d’orge, de soya, de maïs-grain, de lentilles et de pois secs ont diminué par rapport à l’année précédente, tandis que les stocks de canola ont augmenté.

De manière générale, les stocks totaux ont diminué en raison de la production plus faible enregistrée pour presque toutes les principales grandes cultures en 2018, combinée à une hausse des exportations

Articles connexes

Blé

À l’échelle nationale, les stocks totaux de blé au 31 décembre 2018 avaient diminué de 0,2 % par rapport à la même période en 2017 pour s’établir à 23,2 millions de tonnes. Bien que la production de blé ait augmenté de 6,0 % à l’échelle nationale en 2018, des exportations accrues ont donné lieu à une baisse des stocks de blé. Les exportations de blé ont progressé de 13,5 % par rapport à la même date un an plus tôt pour s’élever à 10,0 millions de tonnes au 31 décembre, ce qui représente le volume d’exportation le plus élevé pour cette période depuis 2014.

Maïs-grain

Au pays, les stocks de maïs-grain se sont chiffrés à 11,5 millions de tonnes, en baisse de 7,4 % par rapport au 31 décembre 2017. Les stocks détenus à la ferme ont diminué, passant de 9,5 millions de tonnes en 2017 à 8,5 millions de tonnes en 2018. À l’inverse, les stocks commerciaux ont augmenté de 0,6 % par rapport à 2017 pour se situer à 3,0 millions de tonnes.

Soya

Les stocks totaux de soya au Canada ont fléchi, passant de 4,4 millions de tonnes au 31 décembre 2017 à 4,0 millions de tonnes en 2018. Les stocks détenus à la ferme ont diminué de 12,9 % par rapport à la même date en 2017 pour s’établir à 2,6 millions de tonnes. Les stocks commerciaux ont cependant progressé de 0,8 % au cours de la même période pour atteindre 1,4 million de tonnes.

Pour les autres céréales, Les stocks totaux d’orge ont diminué pour s’établir à 4,9 millions de tonnes en 2018, en baisse de 1,1 million de tonnes par rapport à l’année précédente tandis que les stocks d’avoine avaient diminué de 19,7 % d’une année à l’autre pour se chiffrer à 2,3 millions de tonnes.

à propos de l'auteur

La référence en nouvelles technologies agricoles au Québec.

Fondé en 1918, Le Bulletin des agriculteurs traite des tendances, des innovations et des dernières avancées en matière de cultures, d’élevages et de machinisme agricole dans le but de faire prospérer les entreprises agricoles d’ici.  

Commentaires