Marché des grains: Le protectionnisme américain plombe les prix

L’ensemble des prix des grains ont reculé dans la dernière semaine à la suite des déclarations de l’administration américaine qui a annoncé la mise en place de tarifs sur les importations chinoises. La Chine a en contrepartie ciblé 128 produits américains pour répliquer contre cette menace. Des fruits, l’éthanol et le porc en font partie mais le soya est exclu pour le moment. Certains experts indiquent que la fève est protégée pour l’instant en raison des besoins important de la Chine. Le prix du soya a toutefois fait preuve d’une forte volatilité vendredi en perdant le plus de points en un mois avant de récupérer ses pertes.

D’autres chiffres concernant les ventes à l’exportation ont aussi déçu. Les importations chinoises de maïs ont reculé de 23% par rapport à moyenne du mois précédent en raison des contrôles sur le maïs OGM.

Le blé a également souffert des ventes à l’étranger qui ont diminué. L’importance des stocks mondiaux a nuit aussi aux prix tandis que les inquiétudes sur les cultures de blé d’hiver aux États-Unis se sont atténuées avec les pluies des derniers jours.

Le boisseau de soya pour mai a perdu 2% à 10,2825 $US contre 10,4950 $US vendredi.

Le boisseau de maïs pour mai a reculé de 1,4% à 3,7725 $US contre 3,8275 $US une semaine plus tôt.

Le boisseau de blé pour mai a fini avec une perte de 1,6% sur une base hebdomadaire à 4,6025 $US contre 4,6775 $US.

Commentaires