Marché des grains: Un nouveau sommet pour le soya

Le prix du soya a grimpé à son niveau le plus élevé depuis mars 2018 après les indications du département américain de l’Agriculture (USDA) indiquant que les réserves descendront à leur niveau le plus bas en cinq ans.

Le maïs a emboité le pas en grimpant à un niveau inédit depuis un an. Le blé n’a pas pu pour sa part garder le rythme vers la fin de la semaine après avoir enregistré son meilleur prix à Chicago en cinq ans.

Après des mois d’incertitude, il semble que la Chine renoue avec ses achats de soya américain. Le USDA a retranché vendredi les stocks prévus de soya de 37% à 290 millions de boisseaux dans son dernier rapport sur l’offre et la demande mondiale. Ce chiffre est nettement plus bas que celui attendu par le marché. Dans la même veine, le USDA a augmenté les exportations prévues de soya de 3,5% pour septembre à 2,2 milliards de boisseaux.

Les chiffres du gouvernement américain laissent croire que ce dernier s’attend à ce que la Chine continue d’acheter en grande quantité du soya après avoir boudé pendant deux ans le marché américain. Entretemps, la production de soya a été revue à la baisse de 1% à 4,268 milliards de boisseaux.

La production de maïs aux États-Unis a quant à elle été réduite de 1,2% à 14,722 milliards de boisseaux.

Le prix du blé a fléchi après un sommet en cinq ans mais les analystes gardent un oeil sur la sécheresse notée dans la région de la Mer Noire. La production de blé d’hiver pourrait être réduite d’un ratio pouvant atteindre de 10% à 15% en Russie.

La météo est également un objet de préoccupation en Amérique du Sud. Le temps sec des dernières semaines nui aux semis de soya au Brésil, un important producteur mondial de soya.

Le boisseau de soya pour novembre a conclu à 10,6550 $US, son meilleur prix depuis le 2 mars 2018, comparativement à 10,2075 $US à la séance de vendredi dernier.

Le boisseau de maïs pour décembre a terminé vendredi à 3,9500 $US par rapport à 3,7975 $US vendredi dernier. Il s’agit du meeileur prix pour le maïs depuis le 15 octobre 2019.

Le boisseau de blé pour décembre a fini à 5,9375 $US contre 5,7325 $US une semaine plus tôt.

 

 

 

 

 

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires