Nouveau guide 101 de l’avoine

Les prochaines cultures de la saison 2018 prennent de plus en plus forme, ce qui a mené le Prairie Oat Growers Association à lancer son nouveau guide avec les dernières recommandations agronomiques pour la culture de la céréale. Bien que destiné aux producteurs des provinces de l’Ouest, ce manuel renferme une foule d’informations sur cette culture qui, bien que moins populaire qu’il y a dix ans, continue à être semée à hauteur de 2,5 millions d’acres par année depuis environ dix ans.

La culture au Québec est en lent déclin; à 143 000 acres l’an dernier, il s’agit de la plus petite superficie jamais semée depuis que Statistique Canada compile ces données, soit depuis 1965. À titre d’indication, l’avoine occupait 1 083 000 acres au Québec à cette époque avec un rendement de 36 boisseaux, soit moitié moins que ce qu’obtienne les producteurs aujourd’hui.

Pourtant, le guide avance que l’avoine peut être bénéfique à plusieurs points de vue, surtout au niveau des rotations en s’insérant entre le soya et le maïs-grain. Une récente étude américaine indique que l’utilisation de l’avoine pourrait presque éliminer la chrysomèle des racines du maïs.

Le manuel est séparé en plusieurs sections : le sol et la rotation, les semis, la fertilisation, la prévention des maladies, le contrôle des mauvaises herbes et l’entreposage.

L’avoine est sujette à la rouille mais n’est pas sensible à de nombreux insectes, bien que les vers gris, les taupins et les pucerons puissent endommager les cultures d’avoine. La lutte intégrée aux mauvaises herbes est recommandée.

Le moment de la récolte est critique pour éviter d’endommager les coques d’avoine, ce qui peut réduire la qualité et le rendement. L’avoine doit être récoltée lorsque l’humidité du grain est d’environ 15 %. L’avoine est prête à la récolte lorsque la panicule est devenue jaune ou brune et que les grains les moins mûrs ont pris une couleur crème. L’avoine laissée trop longtemps dans le champ peut se détériorer, perdre en qualité et se briser pendant les tempêtes.

à propos de l'auteur

Commentaires