2016: Plus de maïs aux États-Unis mais pas de hausse des prix

Les agriculteurs américains s’apprêteraient à augmenter leur production de maïs en 2016. Selon les dernières prévisions émises lors de l’assemblée annuelle du USDA Agriculture Outlook Forum, les superficies consacrées au maïs augmenteraient de 2 millions d’âcres pour s’élever à un total de 90 millions. Celles destinées au soya seraient un peu plus faibles que prévu à 82,5 millions d’âcres.

Le blé serait aussi moins populaire avec un recul de 3,5 millions d’âcres de terres semées consacrées à la céréale pour un résultat de 51 millions d’âcres. Ce déclin est attribué à une baisse des productions de blé d’hiver, ainsi qu’une conséquence des prix faibles.

Les analystes attribuent cet engouement pour le maïs en raison des coûts plus faibles de la production qui la rend plus intéressante que les autres cultures, que ce soit pour l’engrais ou d’un point de vue énergétique.

Le USDA a aussi offert un aperçu de ses prévisions pour les prix pour 2016-2017. Malheureusement, aucune reprise des cours n’est prévue puisque les réserves sont abondantes en ce moment pour toutes les céréales. La tendance pourrait demeurer en place pour encore un bon moment, ont ajouté les analystes, sans toutefois donner de détails sur la durée de ce surplace des prix.

Le prix moyen pour le maïs a été fixé à 3,45 $US en 2016 contre 3,60 $US en 2015. Le soya devrait fléchir aussi à un prix moyen de 8,50 $US contre 8,80 $US l’an dernier. Pour le blé, la prévision a été fixée à 4,20 $US par rapport à 5$US en 2015.

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires