Un avant-goût

Tout d’abord, je me présente : André Dumont, aussi connu comme « le pigiste du Bulletin ». Depuis quatre ans, je signe des articles sur les grandes cultures, la production laitière ou les fruits et légumes dans Le Bulletin des agriculteurs. C’est moi qui prépare votre infolettre hebdomadaire.

Pourquoi me rendre en Iowa? Cet état au coeur du Midwest américain est un géant de la production de maïs et de soya. Ce printemps, il a été parmi les premiers à compléter ses semis. Certains de ses producteurs sont les plus avant-gardistes en Amérique du Nord dans les domaines de la conservation des sols et de l’agriculture de précision.

Premier filon : Clay Mitchell, l’un des premiers à avoir cru et s’être lancé en agriculture de précision. À 37 ans, il est une référence en matière d’agriculture de précision. Je le rencontre mardi.

Diplômé en génie biomédical de l’Université Harvard, Clay Mitchell est rentré en Iowa pour reprendre la ferme familiale. Il en a fait un véritable laboratoire d’essais techniques. Tous ses équipements sont modifiés, dans le but de réduire la compaction, d’appliquer les herbicides sans en gaspiller une goutte ou d’augmenter les rendements.

Clay Mitchell me parlera entre autres de controlled traffic farming (gestion contrôlée de la compaction), cette pratique qui veut que les pneus de la machinerie passent toujours au même endroit, pour limiter la compaction.

Je me dirigerai ensuite vers Des Moines, jeter un coup d’oeil à son marché public. Le Des Moines Farmers’ Market réunit chaque samedi pas moins de 200 producteurs. C’est l’un des plus grands aux États-Unis.

Près de Des Moines, je rencontrerai Andrew Kaldenberg, le gérant du complexe de production d’œufs de Rose Acre Farms à Stewart, qui compte 1,25 million de pondeuses

L’Iowa est un géant de la production d’œufs. Avec 57 millions de pondeuses (en 2008), cet état produit presque trois fois la quantité d’œufs pondus dans toutes les provinces du Canada réunies!

Vers la fin de la semaine, je me rends à Sioux Center dans le nord-ouest de l’état. Avec un agronome de l’Iowa State University, je visiterai une ferme expérimentale axée sur le travail du sol, puis une ferme de grandes cultures « père et fils » qui se prête à des essais.

Ceci n’est qu’un avant-goût de ce que vous pourrez découvrir en revenant chaque jour cette semaine sur le site du Bulletin.com!

Commentaires