Ligne de temps

Un guide pour les épis

L’apparence des épis du maïs peut fournir de bonnes indications sur la santé de la culture. Il pourrait s’agir de nombreuses causes qui sont reliées à l’environnement ou aux conditions climatiques, ou encore des ravageurs et des décisions de régie. Dekalb a rédigé un guide qui identifie certains facteurs pour mieux cibler ce qui aurait influencé le développement des épis et donner des pistes de solution.

Grains vides

Les grains sont légers, incomplets et rabougris; des espaces sont présents entre les grains. Ce phénomène est souvent causé par des conditions qui entraînent la mort prématurée du plant ou qui limitent son aptitude à la photosynthèse pendant le remplissage des grains. Le gel, la sécheresse, les maladies foliaires, la densité de peuplement excessive, une grave carence en potassium et la grêle comptent parmi les causes habituelles.

Formation incomplète des grains

Les grains sont présents en nombre limité. Les causes sont diverses : développement inégal de la culture; manque de pollen au cours de la pollinisation, sécheresse importante, températures élevées, carence en phosphore, dommages par les herbicides, attaques d’insectes et soies sectionnées.

Épis endommagé par la sécheresse

Les épis sont petits et de forme irrégulière; nombreux grains stériles, surtout à l’extrémité apicale. Le nombre total de grains est réduit, car l’épi comporte moins de rangées de grains et moins de grains par rangée. Bien que cette situation découle souvent d’un important stress de sécheresse subi entre le milieu des stades végétatifs et la période de remplissage des grains, l’atrophie des épis peut aussi être causée par une carence en azote ou une densité de peuplement excessive.

Syndrome de l’arrêt de croissance

Les grains sont normaux à la base de l’épi, mais leur développement est nettement réduit vers le milieu de l’épi, tandis que l’extrémité apicale est dénudée. Dans l’ensemble, les épis sont souvent plus courts que la normale et adoptent une forme de « bouteille de bière »; toutefois, la longueur des spathes et le nombre de rangées de grains sont habituellement normaux.

Étranglement de l’épi

Habituellement, l’épi atteint une longueur normale, mais le nombre de rangées de grains peut être réduit de 50 % entre la base et l’extrémité de l’épi. Un stress important subi au cours des stades de croissance V7 à V10 peut être à l’origine de ce phénomène. Les applications en postlevée tardive d’herbicides inhibiteurs de l’ALS peuvent provoquer l’étranglement de l’épi.

Dépérissement de la cime

Les grains avortent à l’extrémité apicale de l’épi. Les ovules non fécondés et les grains avortés peuvent sembler desséchés et rabougris, mais les grains avortés peuvent aussi être jaunes. Le dépérissement de la cime est causé par un stress, comme la sécheresse, une carence en azote, du temps chaud, des maladies foliaires ou des conditions nuageuses prolongées au début du développement des grains.

Épis en “zipper”

L’avortement d’un certain nombre de grains entraîne l’absence totale ou partielle de rangées de grains à l’arrière de l’épi. En raison de l’asymétrie créée, l’épi peut s’arquer comme une banane. Les causes possibles sont notamment un stress de sécheresse, la défoliation de la culture après la pollinisation ou les dommages causés aux tissus reproducteurs (pollen, soies, ovules) par les herbicides appliqués après la période recommandée sur l’étiquette.

Pour le guide complet de Dekalb ainsi que les photos.

 

Commentaires