Des ventes records de céréales en Chine en 2020

Les importations chinoises de maïs et de blé ont grimpé à des niveaux records en 2020, selon les données douanières rapportées par Reuters. La forte demande intérieure et la montée des prix qui a suivi sont citées comme principales raisons de cet afflux des importations de céréales en Chine.

La Chine, qui est le premier marché agricole du monde, a acheté pour un record 11,3 millions de tonnes de maïs l’an dernier, dont 2,25 millions de tonnes seulement en décembre, selon l’Administration des données douanières. Les importations de maïs en 2020 se situent à plus du double du volume annuel de 2019. Elles ont aussi dépassé pour la première fois leur quota annuel, fixé à 7,2 millions de tonnes.

La Chine a également importé un record de 8,38 millions de tonnes de blé, contre un quota de 9,64 millions de tonnes. En 2019, la Chine n’avait utilisé que 67% de son quota annuel de maïs et un tiers de son quota pour le blé.

La Chine a augmenté ses achats de céréales sur le marché mondial dans les derniers mois en raison d’une demande interne accrue. Elle est liée à une reprise du secteur porcin qui se relève de l’épidémie de peste porcine africaine ayant décimé le cheptel porcin chinois. La production de maïs chinoise a de plus été insuffisante en 2020 pour satisfaire à la demande. Les prix élevés du maïs ont aussi fait en sorte que les producteurs d’aliments se sont tournés vers le blé chinois comme substitut.

Les importations devraient rester élevées cette année pour ces raisons, ont déclaré les acheteurs et les analystes interrogés par Reuters. “Les prix intérieurs du maïs sont trop élevés. Nous continuerons à acheter par des ressources alternatives, y compris pour le maïs importé, le blé et l’orge “, a déclaré un gérant d’un important producteur d’aliments pour animaux et de porcs dans le sud de la Chine.

Les contrats à terme sur le maïs chinois ont augmenté de 40% dans les deux derniers mois et ont atteint des records la semaine dernière. Les approvisionnements en maïs du pays se sont resserrés après avoir vu les énormes réserves être écoulées, tandis que les typhons ont nui à la nouvelle récolte. “Il est largement attendu de la part du marché que les importations de maïs par la Chine (pour la commercialisation de la campagne 2020/21) dépassera 30 millions de tonnes”, a déclaré une source reliée à une entreprise de transport maritime mondiale.

 

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires