Vos prairies ont besoin de support !

experts_fourragers_Jean-Yves Cloutier-1

*Malgré des conditions actuelles de printemps plutôt clémentes pour nos prairies, il ne faut pas oublier que l’hiver a été long et très froid. On remarque à plusieurs endroits des dommages par la glace qui ont même affecté les graminées.

1- Un printemps 2015 un peu tardif mais qui tend à se rattraper avec les conditions des derniers jours.
a. Des sols froids empêchent l’activité des microorganismes du sol et diminuent la photosynthèse des plantes…donc moins de rendement.

2- Nos populations sont-elles adéquates ?
Encore une fois une évaluation du peuplement est nécessaire.

3- Le niveau de fertilisation de vos prairies est-il suffisant ?

4- Prenez note qu’une tonne de matière sèche de luzerne prélève au sol :

  1. Soufre 2 kg
  2. Magnésium 3.3kg
  3. Phosphore 6 kg
  4. Azote 27 kg
  5. Potassium 30 kg
  6. Calcium 30 kg

5- Pour des rendements optimums, on devrait fournir de 250 à 300 unités de K2O.

6- Ne jamais négliger nos niveaux de pH ( 6.8 – 7.0 ) pour conserver nos luzernes.

7- Pour vos prairies qui n’ont pas la population optimale de légumineuses, on devra plutôt ajuster la fertilisation avec la population de graminées en ajoutant de l’azote.
Soyez vigilant: la première coupe nous donnera un bonne aperçu des conditions réelles de population des légumineuses et du niveau de fertilité en général. Il sera important de corriger, s’il y a lieu, le programme de fertilisation pour assurer un rendement optimum des prochaines coupes.

*Texte rédigé par Jean-Yves Cloutier et réalisé en collaboration avec le Conseil québécois des plantes fourragères (CQPF)

à propos de l'auteur

La référence en nouvelles technologies agricoles au Québec.

Le Bulletin des agriculteurs

Fondé en 1918, Le Bulletin des agriculteurs traite des tendances, des innovations et des dernières avancées en matière de cultures, d’élevages et de machinisme agricole dans le but de faire prospérer les entreprises agricoles d’ici.  

Commentaires