Comment détecter l’acétonémie chez la vache laitière

L’acétonémie est une maladie fréquente les jours suivant le vêlage et qui passe souvent inaperçue. L’étude réalisée par une équipe de recherche de l’Université de Colombie-Britannique avait pour but d’observer le comportement d’un groupe de 180 vaches durant la période entourant le vêlage. Les chercheurs voulaient vérifier si l’acétonémie pouvait se répercuter sur le comportement des vaches malades, comparativement aux vaches saines, et aider à identifier précocement les vaches susceptibles de faire de l’acétonémie. De ce groupe de 180 vaches, 15 vaches présentant un niveau de corps cétoniques anormalement élevé pour trois prélèvements consécutifs après le vêlage ont été comparés à 15 vaches non malades de parité (nombre de lactations) similaire. L’observation du comportement des vaches commençait sept jours avant le vêlage et se terminait après les 21 premiers jours de lactation.

Ainsi, les vaches malades se tenaient debout plus longtemps (de deux à cinq heures de plus) durant la période précédant le vêlage et au vêlage que les vaches en bonne santé. Au jour du vêlage, les vaches en acétonémie se levaient 40 % moins fréquemment que les vaches non malades, mais demeuraient deux fois plus de temps debout que les vaches ne faisant pas de cétose. Ces changements de comportement des vaches durant la période précédant le vêlage et au moment du vêlage permettent d’identifier les vaches qui feront de l’acétonémie après le vêlage. La figure suivante permet d’observer le changement de comportement quotidien des vaches en acétonémie et des vaches non malades avant le vêlage.

Tableau

Changement de comportement avant le vêlage pour des vaches en santé ou en acétonémie après le vêlage (source : Journal of Dairy Science)

à propos de l'auteur

La référence en nouvelles technologies agricoles au Québec.

Fondé en 1918, Le Bulletin des agriculteurs traite des tendances, des innovations et des dernières avancées en matière de cultures, d’élevages et de machinisme agricole dans le but de faire prospérer les entreprises agricoles d’ici.  

Commentaires