Conseils pour préparer sa saison de reproduction

Il faut être prêt bien avant de lâcher les taureaux avec les vaches

Bien avant le début de la saison de reproduction, l’éleveur bovin doit évaluer plusieurs considérations avant de lâcher les taureaux avec les vaches. Voici quelques conseils issus d’un article Bruce Derksen paru sur le site web Canadian Cattlemen et documenté par des publications de l’Université de Dakota du Nord.

Évaluer l’état des taureaux :

La première chose à faire est d’évaluer l’état des taureaux bien avant de les relâcher dans les troupeaux de vaches et de génisses. Un bon point de départ est l’analyse de la qualité de la reproduction, qui est une méthode uniforme pour déterminer la probabilité d’une gestation chez un taureau pour un nombre approprié de vaches et de génisses saines, aptes à la saillie dans un délai acceptable.

Articles connexes

Bovins de race Charolais.

Travailler et maîtriser les taureaux adultes et en croissance dans un espace confiné est un défi. Une stratégie plus sûre et plus efficace consiste à combiner plusieurs procédures à la fois, telles que le test du sperme, les soins nécessaires des sabots, la vaccination et le dépistage de la trichomonase, si vous le souhaitez.

Établir la dominance des taureaux

Une fois rassemblés, les taureaux établiront un ordre hiérarchique. Il est dont prudent de le finaliser avant le début de la saison. Ainsi, les troupeaux qui seront regroupés dans un même pâturage, devraient être regroupés plusieurs semaines avant le début de la saison de reproduction, afin de leur donner le temps d’établir l’ordre hiérarchique. Il n’est pas recommandé d’ajouter un nouveau taureau une fois la saison de reproduction commencée.

Des recherches ont démontré que les taureaux dominants élèveraient plus de femelles que les plus jeunes, les plus faibles ou les plus soumis. Il est dont recommandé de combiner des taureaux de même âge dans un pâturage plutôt que de mélanger les taureaux plus âgés avec les plus jeunes. S’ils sont mélangés, les jeunes taureaux passeront plus de temps à lutter pour la domination et à défier des taureaux plus faibles et plus âgés. Cela augmente le risque de blessure et éloigne leur attention de la reproduction.

Surveiller les taureaux pendant la reproduction

Au début de la saison de reproduction, il faut oberver de près les taureaux pour identifier rapidement les problèmes pouvant survenir. Les animaux blessés ou autrement inaptes doivent être enlevés et remplacés le plus tôt possible afin de ne pas avoir de mauvaises surprises lors du test de gestation.

Intervenir après la saison de reproduction

Lorsque l’éleveur retire les taureaux des femelles, il faut tester à nouveau la structure sociale. Les taureaux devraient à nouveau être triés par âge et disposer de beaucoup d’espace. Pour éviter les combats, il est recommandé de faire cette étape en une seule journée. Il est inévitable qu’ils réinitialisent leur ordre hiérarchique, l’objectif étant donc de manipuler les conditions et d’aider les taureaux à supporter cette période avec le moins de perturbations et de blessures possibles.

S’assurer de les garder en santé

L’objectif est d’avoir des taureaux en bonne santé pour la prochaine saison de reproduction. Pour cela, il faut les garder en bonne santé pendant toute la saison morte, afin qu’ils soient prêtes l’année suivante.

 

 

 

à propos de l'auteur

Agronome et journaliste

Marie-Josée Parent couvre les productions laitière, bovine, avicole et porcine au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires