Des équipements de mangeoire pour bovins venus de l’Ouest

Installés dans la mangeoire couverte de Samuel Paradis

Samuel Paradis fait une démonstration de la barrière qui bouge pour aider les bovins à manger plus loin.

Dans sa mangeoire couverte de son enclos d’hivernage de Laurierville, la famille Paradis a installé des barrières très intéressantes qui méritent qu’on s’y attarde. Samuel Paradis, fils de Mario Paradis et Diane Brochu, copropriétaire de l’entreprise Les Porcs 2007, est le producteur de notre article de couverture du mois de décembre.

Avant, de s’intégrer à l’entreprise, Samuel est allé travaillé dans l’Ouest canadien. Lorsqu’est venu le temps de concevoir la mangeoire de son nouvel enclos d’hivernage, il s’est inspiré de ce qu’il a vu là-bas pour les barrières d’alimentation.

Cette barrière droite bouge quand les vaches mangent leur ensilage. Le fonctionnement est simple. À chaque extrémité, le bas de la barrière est fixé à l’aide d’une chaîne. Cela permet aux vaches de manger 6 pouces plus loin.

Les bovins poussent la barrière pour manger. photo: Marie-Josée Parent

Cette barrière en demi-lune permet de déposer une balle de foin et permet à un grand nombre de bovins de manger en même temps. De plus, l’allée de distribution de l’ensilage n’est pas obstruée.

Cette mangeoire en demi-lune permet aux bovins de manger et de laisser l'allée libre pour la distribution de l'ensilage. photo: Marie-Josée Parent

à propos de l'auteur

Agronome et journaliste

Marie-Josée Parent

Marie-Josée Parent couvre les productions laitière, bovine, avicole et porcine au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires