DERNIÈRE INFOLETTRE

La mesure de la condition de chair remise en question

L’évaluation de la condition de chair des vaches donne habituellement une bonne estimation de leurs réserves de gras. Cependant, la mesure de la condition de chair des vaches taries et en transition, comme moyen de prévention des désordres métaboliques, n’est pas une bonne mesure des dépôts de gras de l’animal. C’est la conclusion à laquelle arrive le Dr Drackley de l’Université de l’Illinois et son équipe lors d’une étude réalisée avec 18 vaches non gestantes et non allaitantes.

Les vaches de cette étude ont été divisées en deux groupes de neuf animaux et regroupées selon leur cote de condition de chair qui était en moyenne de 3,0. Un des groupes recevait une ration contenant une faible teneur en énergie correspondant à celui d’une vache en transition (1,35 Mcal/kg). L’autre groupe recevait une ration contenant une quantité d’énergie adéquate pour une vache en production (1,62 Mcal/kg).

Les vaches ont été alimentées une fois par jour à volonté, durant une période de huit semaines. Ensuite, elles ont été euthanasiées afin de déterminer l’emplacement des dépôts de gras à l’intérieur de l’animal. Les bêtes recevant la ration correspondant aux vaches en production consommaient plus d’aliments (15,9 kg) que celles qui recevaient la ration faible en énergie (11,2 kg) et elles étaient plus pesantes (807 kg) que ces dernières (750 kg).

À la fin des huit semaines, la condition de chair moyenne des deux groupes était similaire (3,5). Cependant, les vaches alimentées avec la ration élevée en énergie contenaient presque deux fois plus de graisses sur leurs organes internes que celles alimentées avec un plus faible niveau d’énergie.

Source: Journal of Dairy Science

* Article d’Alain Fournier

à propos de l'auteur

La référence en nouvelles technologies agricoles au Québec.

Fondé en 1918, Le Bulletin des agriculteurs traite des tendances, des innovations et des dernières avancées en matière de cultures, d’élevages et de machinisme agricole dans le but de faire prospérer les entreprises agricoles d’ici.  

Le Bulletin des agriculteurs's recent articles

Commentaires