Lait : quelle est la meilleure quantité de colostrum à servir aux veaux?

VeauxSelon les standards actuels de régie des veaux laitiers, il est recommandé de servir 3 litres du colostrum au cours des deux premières heures après la naissance des veaux, soit environ 7 % du poids vif (PV) d’un veau de 43 kg.

L’ingestion de colostrum tôt après la naissance est critique puisque l’absorption de l’immunoglobuline est élevée pendant les 24 premières heures et décroît drastiquement dans les heures subséquentes. Ce déclin s’explique par la perméabilité du petit intestin du veau à de grosses molécules, telles que l’immunoglobuline. Cette fonction, appelée l’immunité passive, est la clé de la protection du veau contre les pathogènes auxquels la mère a été exposée avant que puisse se développer le système de défense propre du veau.

Des chercheurs en Irlande ont étudié les effets que peuvent procurer différents volumes de colostrum, soit 7 %, 8,5 % ou 10 % du PV, à l’intérieur de deux heures suivant la naissance. Ils ont aussi évalué l’impact de servir zéro, deux ou quatre repas de lait de transition sur le niveau d’immunoglobuline du sérum et sur la santé des veaux. Un total de 99 veaux ont été inclus dans l’étude. Ils ont trouvé que les veaux alimentés avec 8,5 % du PV moins de deux heures après la naissance ont accompli le plus haut niveau de transfert d’immunoglobuline.

Après l’ingestion initiale de colostrum, offrir un lait de transition a semblé avoir un effet positif sur la santé des veaux. Les veaux qui ont reçu de deux à quatre repas de lait de transition ont eu moins de risques d’être assignés à un mauvais pointage du nez, des oreilles et des yeux (écoulement et baisse des oreilles). Les chercheurs qui mesuraient la concentration de l’immunoglobuline du sang des veaux ont noté qu’il s’agissait d’un indicateur important de la santé des veaux. Une autre pratique recommandée consiste à entreposer au réfrigérateur du colostrum de la mère pour le deuxième repas du veau.

En conclusion, si la qualité du colostrum et la régie sont adéquates, les veaux semblent exceller à recevoir 8,5 % de leur PV de colostrum à la naissance et profitent de services supplémentaires de colostrum ou de lait de transition. Cette régie a amélioré la santé des veaux et réduit les maladies au cours des 3 à 4 premières semaines de vie. Pour un veau de 43 kg, cela signifie de servir 3,66 litres de colostrum.

 

 

à propos de l'auteur

La référence en nouvelles technologies agricoles au Québec.

Le Bulletin des agriculteurs

Fondé en 1918, Le Bulletin des agriculteurs traite des tendances, des innovations et des dernières avancées en matière de cultures, d’élevages et de machinisme agricole dans le but de faire prospérer les entreprises agricoles d’ici.  

Articles récents de Le Bulletin des agriculteurs

Commentaires