Le parage des onglons à la fin de la gestation augmente les risques d’avortements

Telle est la conclusion d’une vaste étude menée au Danemark

Le parage des onglons à la fin de la gestation augmente les risques d’avortements

Une étude menée à l’Université Aarhus au Danemark sur une imposante base de données de vaches de ce pays a démontré que les vaches dont les onglons ont été parés en toute fin de gestation avaient plus de risques d’avortements.

L’équipe du chercheur Peter T. Thomsen du Département des sciences animales de l’Université Aarhus a démontré que les vaches parées durant les quatre dernières semaines de gestation avaient 2,4 fois plus d’avortements que les vaches dont le parage avait eu lieu plus de huit semaines avant le vêlage. Néanmoins, l’étude n’a pas permis de conclure que le parage était la cause des avortements.

Pour l’étude, les chercheurs ont utilisé les vaches de la base de données du Danemark entre 2012 et 2018. Au total, les données de près de 1,5 million de vaches ayant été parées au moins une fois durant la gestation ont fait partie des données de l’étude.

Les résultats ont démontré que 1,24% des gestations ont résulté en un avortement durant le dernier trimestre de gestation. Environ 29% des vaches ont été parées durant le dernier trimestre de gestation.

Selon Peter T. Thomsen, cette étude démontre l’importance de faire extrêmement attention lorsque le parage des onglons en fin de gestation est nécessaire. Le parage est un moment stressant pour la vache alors qu'elle est confinée et attachée à l'intérieur d'une cage de contention, ce qui peut comprimer les organes internes et l'utérus.

« Évidemment, il existe des situations pour lesquelles il est nécessaire de parer une vache en fin de gestation. Dans ces situations, la vache doit être manipulée aussi doucement que possible, et nous recommandons que vous ne leviez qu’une seule patte à la fois, afin de limiter la pression physique sur l’utérus durant le parage », dit Peter T. Thomsen.

Source : Aarhus University

à propos de l'auteur

Agronome et journaliste

Marie-Josée Parent

Marie-Josée Parent couvre les productions laitière, bovine, avicole et porcine au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires